Des "chantés nwel" éphémères pour maintenir la tradition 

coronavirus
Gang noël
©dr
La situation sanitaire empêche la tenue de ces rassemblements traditionnels. Qu'à cela ne tienne, un petit groupe d'amis, fans de chanté noël a décidé de perpétuer la tradition tout en respectant les préconisations gouvernementales, pas plus de 10 personnes, masques et distanciation sociale.
"On va commencer avec dans le calme de la nuit, page 62. Ouvrez vos cantiques à la page 62." Vêtus de costume de père et mère noël, leur masque sur le visage et leurs instruments et leurs cantiques à la main ce petit groupe d'amis entonne la chanson demandée. Il ne s'agit pas d'un véritable chanté noël, mais d'un flash mob.
Alors que le confinement et la situation sanitaire empêchent la tenue de ces rassemblements traditionnels, ce groupe d'une dizaine de personnes s'est rassemblé afin d’essayer de sauvegarder la tradition, tout en faisant un peu le buzz sur les réseaux sociaux.

Écoutez l’une des participantes, membre de ce "gang des pères noël" masqués, interrogé par Fabrice Théodose.

Participante chanté nwel anonyme

 

Le message qu'on veut faire passer c'est que même si on est dans une période difficile, on n’oublie pas qu'on est dans la période de l'avent et c'est une période où il y a des chantés noël et nous nous sommes fans des chantés noël. On veut nous faire plaisir nous-même en délirant sur les sons. Mais en même temps quand les gens vont voir les vidéos, que ça va donner le sourire aux autres pendant cette période compliquée.


Après ce premier rassemblement sous le kiosque Guédon sur le bord de mer à Fort-de-France, le petit groupe prévoit de reconduire ce flash mob chanté noël dans d’autres communes durant toute la période de l’avent.