Des écoliers de Sainte-Marie découvrent des dauphins de Martinique

environnement
Des dauphins
Les dauphins dans la baie de Fort-de-France, pour le plus grand bonheur des enfants. ©FB Coco an dlo
Une bien belle balade aquatique offerte à six enfants d'une école primaire de Sainte-Marie partis à la découverte des dauphins. C'est l'initiative de l'association "Coco an dlo" qui s'inscrit dans le cadre d'un projet éducatif de protection de l'environnement.

"Ils nagent très vite!"...Les dauphins sont au rendez-vous, les sourires des enfants aussi. Après des mois de patience les voilà enfin récompensés. Dès la sortie de la baie de Fort-de-France, un magnifique banc de dauphins offre le spectacle à ces élèves de CE1 de l'école Henri Gueydon de Sainte-Marie.

Sortie pédagogique des enfants vers les dauphins. ©Aurélie Treuil

Une action de découverte qui s'inscrit dans le cadre d'une journée pédagogique.

Ce sont nos futurs citoyens de demain, donc il faut qu'ils observent l'environnement de manière à pouvoir protéger cette nature, voir comment elle est belle, et ce qu'il faut faire pour la protéger. Et puis c'est une chance pour eux de voir ce genre de choses et même pour nous adultes, on voit ce genre de choses dans les livres mais nous n'avons pas la chance de voir ces animaux de si près.

Corrine Perutain - Enseignante en CE1 école Henri Gueydon de Sainte-Marie

Et la balade ne s'arrête pas là, ce que les enfants découvrent maintenant est plutôt rare. Un banc de dauphins globicéphales paisiblement endormis. Une observation exceptionnelle au plus près en compagnie des scientifiques de la Caribbean Cetacean Society.

Objectif réussi pour la nageuse Coralie Balmy et son association "Coco an dlo": sensibiliser les enfants à la natation et à la protection des milieux marins.

On a une super observation avec des animaux très calmes et ça montre aussi la qualité de la prestation parce que les animaux restent. On a une approche respectueuse et tous les bons comportements. C'est un cadeau merveilleux.

Corallie Balmy - Fondatrice et directrice de l’association "Coco an dlo"

Sensibiliser pour mieux protéger tout en formant la relève de demain, ces six élèves chanceux ont semble-t-il découvert une nouvelle vocation.