Des horizons internationaux pour des musiques des Antilles et de la Caraïbe

musique
Musique
©Pixabay

La fête de la musique ce lundi soir (21 juin) s'annonce sous de bons auspices. Les concerts peuvent se dérouler dans le respect des gestes barrières. Il n'y a plus de couvre-feu depuis hier (dimanche 20). Cette fête permet aux musiques de s’exporter, c’est la cas des musiques de notre région

Cette fête créée en 1982 par le ministère de la culture est devenue incontournable. Elle est avant tout un creuset rassemblant professionnels et amateurs dans un même élan et dans une même ferveur.

L’adhésion populaire a permis depuis 1982 aux musiques de s’exporter, c’est la cas de la musique des caraïbes.

"Jamais voir ça" du groupe Exile one repris au Brésil

 

Cette composition de l’artiste Dominiquais Gordon Henderson a été reproduite dans pas moins de 14 versions sous le titre "quero vocé"  échappant pendant des années à la législation d’auteurs. Ce titre a été vendu à plusieurs millions d’exemplaires, chanté par Carlos Santos et Alipio Martins, il rapporte 6 disques d'or et 5 de platine. L’une des dernières versions demeure celle de la ravissante chanteuse brésilienne Lia Sophia. 

 

Le titre "Philosophie" de Gérard Laviny joué  en Afrique

 

L’auteur; compositeur et chef d’orchestre Guadeloupéen Gérard Laviny a laissé un répertoire d’œuvres. "Philosophie une de ces compositions a été enregistrée dans les années 1960 par les Ryco Jazz  a été repris en Afrique.

La maison Hit-Parade a produit ce disque.

 

Francisco mis à l'honneur au Japon

 

Frantz Charles Denis alias Francisco a apporté plusieurs influences dans notre musique, comme l’introduction du tambour dans la biguine, fin des années 50. Passionné d’art Martiaux, champion de judo, reconnu au Japon. Sa musique a dépassé les frontières. Ainsi au pays du soleil levant, Maya une japonaise lui rend hommage. Elle interprête le succès "Fanm Matinik dou" composé en 1957.

 

"Mabouya de Tabou Combo" revisité par Carlos Santana 

 

Carlos Santana, l’un des meilleurs guitaristes contemporains, a repris "Mabouya de la formation de Roger M Eugène dit Shoubou. Cela donne le titre "foo foo".

 

Jet biguine reprend des compas, des mazurkas et des biguines

 

Jet Biguine, groupe de bal, basé à Lille reprend des titres de biguine de mazurkas et de compas. Cinq musiciens ( France et Belgique) diplômés du conservatoire, arragent des titres sur une période allant des années 1930 à 1980. 

Une musique qualitative et un travail acharné donne ces résultats.