Des jeunes de la Caraïbe (re)découvrent les vertus de la nature à Fonds-Saint-Denis

association
Association La Caraïbe a du talent
Les membres de l'association La Caraïbe a du talent à Fonds-Saint-Denis ©Pedro Monnerville
Le week-end du 13 et 14 août 2022 à Fonds-Saint-Denis, plusieurs jeunes de Martinique et d’ailleurs, âgés entre 16 et 26 ans, ont voulu mieux comprendre le fonctionnement d'une exploitation agricole. Ils sont tous membres de l’association, "La Caraïbe a du talent" qui favorise les échanges entre les jeunes de la Caraïbe.

Reçus par Léon Tisgra, dit Tonton Léon, sur son habitation Les Hameaux du Morne des Cadets, une dizaine de jeunes, membres de l’association, "La Caraïbe a du talent", ont découvert les vertus de la nature dans la verdure de Fonds-Saint-Denis.

Nous sommes vraiment heureux d’être là. Cela change de notre quotidien. C'est une opportunité de mieux connaître la richesse de notre pays, la faune, la flore et surtout de se déconnecter du portable.

Mathilde et Guillaume, membres de l'association, La Caraïbe a du talent

Créer un pont entre jeunes de la Caraïbe

La Caraïbe a du talent, une toute jeune association, dont l’objet est de valoriser le talent individuel et le fondre dans le collectif, favorise les échanges entre jeunes de la caraïbe et l’interculturalité.

 L’idée c’est avant tout de valoriser le talent personnel, et l’inscrire dans une dynamique collective. On veut construire des passerelles entre jeunes et optimiser leur potentiel. La Caraïbe a du talent se veut intergénérationnelle autour de l’échange de savoirs.

Dinia Bobi, présidente, La Caraïbe a du talent

Cette sortie à Fonds-Saint-Denis pour ces jeunes, c’est le temps d’une pause, une opportunité de se déconnecter des écrans.  

Notre association veut aider les jeunes à développer leurs talents hors du digital, tout en intégrant le numérique. Nous voulons par nos actions, comme celle au Hameau du Morne Des Cadets, passer du virtuel au réel

Soisha, La Caraïbe a du talent 

Du virtuel au concret

Passer du virtuel au concret, Léon Tisgra, dit Tonton Léon, agriculteur et défenseur du monde rural, revêt ses habits d’hôte, avec comme unique ambition, la transmission de son savoir.

Je suis impliqué dans le développement du monde agricole depuis de longues années. Je m’inscris dans le transfert du savoir-faire. La thématique digital-réalité est une manière de montrer que le mariage est possible entre ces deux mondes, notamment dans le domaine de l’agriculture. Je leur montre donc la réalité du terrain, la transformation du sol et les produits finis émis par la terre

Léon Tisgra, les Hameaux du Morne des Cadets, Fonds-Saint-Denis

Une transmission du savoir qui s’inscrit dans la volonté de préserver ce patrimoine que défend Tonton Léon. Il démontre que le digital et le patrimoine agricole peuvent vivre en totale harmonie.