Des jeunes et une entreprise, victimes d’une fausse promesse d'embauche en Martinique

sécurité
Apéro 972
©DR

Plusieurs jeunes ont été victimes d'une fausse promesse embauche. Les arnaqueurs leur ont extorqué de l'argent et les ont fait venir en Martinique. Des plaintes ont été déposées, confirme le Procureur de la République.

Plusieurs personnes sont victimes d'une arnaque en Martinique.

La méthode des contrevenants est bien rodée. Dans un premier temps, une fausse annonce est proposée sur des sites spécialisés dans la recherche d’emploi.

La société apéro 972 à Ducos (victime de l'arnaque), chercherait un commercial pour une mission de quatre mois renouvelables et qui devrait déboucher sur un CDI (Contrat à Durée Indéterminée).

Une fois que les victimes ont postulé, les malfrats adressent un premier mail, demandant aux candidats de répondre à cinq questions. Une fois fait, les jeunes reçoivent un autre mail prévenant que leur candidature a été retenue mais qu’ils doivent suivre une formation.

Il est également précisé que cette formation sera effectuée par mail et qu’elle est payée par l’entreprise. Cependant, il est demandé aux victimes de verser 100 euros pour prouver leur motivation.

L'arnaque va encore plus loin

 

De nombreuses personnes ont alors payé les arnaqueurs.

Mais la supercherie ne s’arrête pas là. Les pirates envoient la formation en cinq cours et autant d’évaluations qui sont notées. Une fois terminée, les candidats reçoivent une fausse promesse d’embauche, grâce à elle, ils peuvent venir en Martinique dans le cadre de motifs impérieux.

Une fois sur l’île, les jeunes sont invités à venir rencontrer leurs futurs dirigeants avant le début de la date du contrat. Une fois dans les locaux de l’entreprise, les victimes apprennent avec stupéfaction que c'est une arnaque.

Des plaintes et l'ouverture d'une enquête

 

Celui que nous appellerons Hubert, a subi cette arnaque. Il a porté plainte mais le mal est fait. Il se retrouve en Martinique sans emploi. Heureusement pour lui, il a des amis pour l’héberger et un peu d’économie de côté. Désormais, il ne sait pas s’il va rester ou retourner en France.

 

Témoignage arnaque

 

Le procureur de la République Renaud Gaudeul, confirme que plusieurs plaintes ont été déposées par les victimes mais aussi par Apéro972 et qu'une enquête est en cours.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live