Deux études sont actuellement menées pour évaluer la pollution automobile le long des grands axes routiers de la Martinique

qualité de l'air
Voitures
un parc automobile assez imposant en Martinique ©JCS
Deux études de la qualité de l’air sont lancées en Martinique depuis le début de septembre. La première étude concerne l'évaluation du dioxyde d’azote (gaz traceur de la pollution automobile) le long des axes routiers. L'autre étude se déroule dans le quartier de Fond Lahaye à Schoelcher
Les deux nouvelles études de la qualité de l’air ont déja débuté. Depuis le 10 septembre 2020, Madininair évalue le dioxyde d’azote (gaz traceur de la pollution automobile) le long des principaux axes routiers du territoire de la CACEM (Communauté d'Agglomération du Centre de la Martinique).


70 points de contrôle


De septembre à fin octobre 2020 Madininair réalisera 4 campagnes de mesures par "tubes passifs". Elles se déclineront sur plus de 70 points situés à proximité des principales voies de circulation du Centre : rocade, autoroute, RN1, avenue Maurice Bishop, RN2 et RD15.
Pollution automobile
Le trafic routier est bien le principal ennemi de la qualité de l’air ©Franceinfos
Ces mesures reconduites chaque année, permettent de visualiser l’évolution de la pollution automobile afin de fournir des éléments d’aide à la décision dans des projets d’urbanisme, de mobilité sur le territoire.
 

Une unité mobile à Fond Lahaye à Schoelcher


La deuxième étude se déroule dans le quartier de Fond Lahaye à Schoelcher, souvent en proie à des embouteillages.

De septembre à janvier 2021, une unité mobile de Madininair mesurera en continu 2 polluants émis par le trafic automobile : les oxydes d’azote et les particules fines inférieures à 10 micromètres (PM10).
Air
Station mobile de surveillance de la qualité de l'air à Fond Lahaye à Schoelcher ©Madininair
L’objectif de cette étude est d’évaluer l’impact de la circulation automobile sur la qualité de l’air de ce quartier. Les résultats de ces études seront disponibles au cours du deuxième trimestre 2021.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live