martinique
info locale

Le Maire du Diamant perd le soutien de sa majorité municipale

politique le diamant
Plage du Diamant
Plage du Diamant © Spigoo CC-BY
Après les Anses d'Arlet, c'est au tour du Diamant d'être agité par les élections territoriales. Le maire de la commune Gilbert Eustache a été mis en minorité au sein de son conseil municipal.
Un vent de contestation souffle au Diamant. La présence de Gilbert Eustache, sur la liste d’Ensemble Pour une Martinique Nouvelle (EPMN) menée par Serge Letchimy, en a surpris plus d’un dans la commune. Les élus ne comprennent pas que le maire se retrouve aux cotés du PPM* qui avait soutenu Yvette Galot lors des élections municipales de 2008 et de 2014. Gilbert Eustache avait, lui, été soutenu par le RDM* et le MIM*.

La décision de se rallier aux Progressistes est très contestée par les élus de la majorité municipale. Elle aurait été prise sans concertation. Aujourd’hui, Gilbert Eustache se retrouve en minorité au sein de son conseil municipal. Sur vingt-trois élus de la majorité, ils sont seize à supporter le Gran Sanblé d’Alfred Marie-Jeanne. Et ce vent de contestation ne s’arrête pas aux élus. Il atteint aussi les militants du groupe "Agir ensemble pour le Diamant" qui ont porté Gilbert Eustache au pouvoir.

Une réunion mouvementée

Vendredi 13 novembre, Gilbert Eustache réunit son groupe dans une salle de la commune afin de présenter les candidats du mouvement à la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM). Ils sont deux : le maire lui-même, sur la liste EPMN et le conseiller municipal de la majorité Charles Joseph-Angélique sur la liste du Gran Sanblé.

Si Charles Joseph-Angélique a le temps de s’exprimer et de développer les raisons pour lesquelles il rejoint Alfred Marie-Jeanne, Gilbert Eustache, lui, est hué par les 150 militants présents lors de cette rencontre. Rapidement, la réunion s’envenime. Le maire est clairement pris à partie. Pour empêcher que l’on en vienne aux mains à l’intérieur de la salle, la réunion est écourtée.

Gilbert Eustache isolé ?

À la tête d’une ville en déficit, pas loin de la mise sous tutelle, obligé d’augmenter les impôts pour renflouer les caisses vides, Gilbert Eustache aurait-il fait un choix stratégique ? En rejoignant EPMN, il enterre l’opposition municipale proche du PPM. Dans le même temps, il s’assure le soutien du pouvoir en place en cas de victoire à la CTM. Mais à quel prix ?

Ce lundi (16 novembre), Gilbert Eustache répond. Écoutez le maire du Diamant : 

Diamant Eustache




*PPM : Parti Progressiste Martiniquais
*RDM : Rassemblement Démocratique Martiniquais
*MIM : Mouvement Indépendantiste Martiniquais
Publicité