publicité

Didier Gengoul, le jockey le plus célèbre des Antilles, est décédé

Le jockey d'originine guadeloupéenne est mort à l'hôpital dans la nuit de samedi à dimanche (28 avril 2019). Il avait été plongé dans un coma artificiel après une chute en compétition à l'hippodrome de Carrère au Lamentin, il y a trois semaines. 

Didier Gengoul, l'un des plus célèbres jockeys des Antilles françaises (2017). © Écurie Bleu Outre-mer (FB)
© Écurie Bleu Outre-mer (FB) Didier Gengoul, l'un des plus célèbres jockeys des Antilles françaises (2017).
  • Denis Adenet Louvet - Peggy Pinel-Féréol
  • Publié le , mis à jour le
C'est toute une profession et de nombreux passionnés qui sont en deuil ce dimanche matin (28 avril 2019). Le jockey Guadeloupéen Didier Gengoul, souvent qualifié de "plus célèbre des Antilles", est décédé cette nuit (samedi 27 au dimanche 28 avril 2019). 

Écoutez la réaction de Daniel Louisy, notre spécialiste hippique.

Daniel Louisy

Consultant hippique
Un décès qui fait suite à une chute en compétition à l'hippodrome de Carrère, au Lamentin, il y a trois semaines (le 7 avril 2019).
 

Multiple "cravache d'or"


Souvent qualifié de plus célèbre jockey des Antilles Françaises, Didier Gengoul fut "cravache d'or" (la plus importante reconnaissance de la discipline), près d'une vingtaine de fois en Guadeloupe et Martinique.

C'était l'un des plus anciens qui continuait la compétition avec la même fougue. Il a gagné un grand nombre de courses et sa réputation dépassait nos rivages. Il fut cravache d'or en Nouvelle-Calédonnie selon les spécialistes des courses hippiques.

Didier Gengoul avait été pris en charge à l'hôpital Pierre Zobda-Quitman à Fort-de-France dans un état grave puis plongé dans un coma artificiel après l'accident.
Il avait 48 ans et préparait sa reconversion.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play