Les dirigeants de la CFTU prêts à se battre pour que toutes les règles soient respectées après la résiliation

transports
bus Mozaïk
Les bus sont sortis les uns après les autres du garage. ©R.B.
Le président de la CFTU s’est finalement exprimé suite à la résiliation de la délégation de service public votée par Martinique Transport. Ce dernier, se dit prêt à se battre pour que toutes les règles soient respectées.
Depuis le communiqué de Martinique Transport du jeudi 13 décembre qui évoquait la résiliation de la délégation de service public de la CFTU (Compagnie Foyalaise de Transport Urbain), les dirigeants de la compagnie s’étaient refermés dans un mutisme total. Contactée par notre rédaction, la CFTU avait annoncé "prendre acte de la décision de Martinique Transport, mais se refuse à tout autre commentaire". 
Et depuis, plus rien. Les téléphones renvoyaient systématiquement sur les messageries de ces dirigeants.

Finalement, à l’occasion de l’intervention des forces de l’ordre mercredi 19 décembre, à la Place des Almadies, pour dégager les accès du garage des bus de la CFTU, bloqués depuis le 10 décembre, Alain Alfred est sorti de sa réserve. Selon lui, Martinique Transport peut et doit faire ce qu’elle veut. En revanche, il lui appartiendra de se battre pour que toutes les règles soient respectées.

Alain Alfred (résiliation)