martinique
info locale

Les dirigeants de la CTM honorent la mémoire des victimes de l'insurrection du sud en septembre 1870

histoire
Dirigeants de la CTM
Les principaux dirigeants de la CTM, Francis Carole, Daniel Marie-Sainte et Alfred Marie-Jeanne, en tête du cortège. ©Martinique la 1ère
Les dirigeants de la CTM n'oublient pas l'insurrection du sud, il y a 148 ans, en septembre 1870. Un hommage a été rendu aux victimes au Polygone de Desclieux à Fort-de-France.

 
Léopold Lubin, Lumina Sophie, Louis Telga, ce sont quelques uns des héros de l'insurrection du sud en septembre 1870, il y a 148 ans. 

L’insurrection de septembre 1870, déclenchée à Rivière-Pilote, est une révolte ayant embrasé le sud de la Martinique à partir d’un incident ordinaire. Le fait déclencheur : une altercation et une bagarre entre un fonctionnaire français, aide commissaire de la Marine, Augier de Maintenon, et un commerçant noir, Léopold Lubin.

En trois jours, 25 habitations sont incendiées. Un camp d’insurgés est installé à Régale à Rivière-Pilote. La répression de l’armée est sanglante. Un bilan de 100 morts est établi. Un an plus tard, en décembre 1871, le tribunal prononce 8 condamnations à mort et 90 au bagne en Nouvelle-Calédonie.

Un hommage a été rendu aux victimes samedi matin (22 septembre 2018) par les dirigeants de la Collectivité Territoriale de Martinique au Polygone de Desclieux à Fort-de-France.

(Re)voir le reportage de Patrick-Jean Guitteaud 


 
Publicité