publicité

Les Disc Jockeys professionnels subissent une rude concurrence en Martinique

Suite de notre volet sur la musique en Martinique. Nous nous intéresserons au métier de DJ (Disc Jockey). Pas une soirée ne se fait ici sans un ou plusieurs d’entre eux, qui plus est pendant les grandes vacances.

DJ, un métier soumis à une forte concurrence en Martinique. © Pixabay
© Pixabay DJ, un métier soumis à une forte concurrence en Martinique.
  • Fabrice Theodose
  • Publié le
Les DJs vont parfois faire des doubles ou même des triples dates en jouant dans plusieurs manifestations différentes en une seule soirée.
Si cela contribue à asseoir leur notoriété en étant présent régulièrement, cela permet aussi aux promoteurs d’assurer le suivi des aficionados de chacun d’entre eux, de donner plus de consistance à leurs évènements, tout en écartant la concurrence en réservant au plus tôt les DJs les plus sollicités.
 

De 4000€ à plus de 20 000€ pendant les grandes vacances


Un DJ touche de 100 à 1000 euros selon l’évènement (afterwork, manifestation de comité d’entreprise, mariage, festival, soirée…). Cela dépend du DJ et du type d’évènement. Ainsi, une période comme les grandes vacances, cela peut aller de 4000€ à plus de 20 000€ pour les plus demandés avec 4 ou 5 dates par semaine.

En revanche, ces deux mois festifs (juillet et août), sont comme pour les fleuristes à la fête des mères, car plus de la moitié du chiffre d’affaire du DJ se réalise pendant ces deux mois.
 

Avec les avancées technologiques, être DJ est presque accessible à n’importe qui


Ainsi la réalité du marché local est compliquée pour les DJ professionnels. Ils sont environ une dizaine sur l’île, déclarés en autoentrepreneur ou en SARL. Une professionnalisation où ils doivent faire face à toute une réalité administrative, même si certains travaillent au noir et sans être déclarés.

Par ailleurs, avec les avancées technologiques, être DJ est presque accessible à n’importe qui. La différence entre eux se fera sur la façon d’animer en utilisant des remix, la prise de micro, ou le marketing personnel.

Mais ce n’est pas pour autant que l’on puisse parler de guerre entre DJs en Martinique. Entre eux, ils affichent un vrai esprit de camaraderie.
  1 533 983 462

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play