martinique
info locale

Dix collégiens vont au Parlement Européen pour défendre le projet "volcans et forêts de la Montagne Pelée"

europe
t Martinique Unesco
La délégation de Martinique à son départ mardi 2 avril à l'aéroport Aimé Césaire ©MN
Dix élèves du collège Edouard Glissant du Lamentin se sont envolés hier (mardi 2 avril 2019) à 17h45 pour le parlement européen. Ils présenteront la candidature de la Martinique "des Volcans et Forêts de la Montagne Pelée et des pitons du nord " au Patrimoine Mondial de l’UNESCO pour l'année 2020.  
Les jeunes du collége Edouard Glissant développeront le dossier de la candidature de la Martinique au Patrimoine Mondial de l’UNESCO "Volcans et Forêts de la Montagne Pelée et des pitons du nord "

En partenariat avec le Parc Naturel de la Martinique, Ils tenteront de convaincre élus et organismes européens de la crédibilité du dossier de la Martinique pour 2020. 
 

Une dynamique d'ensemble


Le collège Edouard Glissant a remporté en 2016, un prix junior au défi académique UNESCO. Plusieurs jeunes de la délégation ont déjà travaillé sur la thématique du développement durable, et ils avaient été invités à imaginer et produire un dossier mettant en valeur le caractère exceptionnel et irremplacable d'un site de Martinque. Ils sont des porte-drapeaux de la Martinique.
Unesco
Les jeunes devant les affiches de communication sur la candidature de la Martinique ©MN
Ils ont également rendez-vous avec des jeunes du programme ERASMUS+ "CliMates : together for the better" . Ils seront devant des écoles partenaires d'Allemagne, d'Espagne, de Hongrie et d'Estonie.
L'échange se déroulera au parlement de Strasbourg en présence des députés européens Maria Heubuch (Allemagne) et Louis-Joseph Manscour (Martinique).
 

Se battre jusqu'au bout


Depuis le 31 janvier 2019, on sait que "Le Phare de Cordouan " est le projet retenu par la France  pour faire son entrée sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.
Entretemps la Martinique a renforcé son dossier en s'octroyant le label national "Forêts d'exception" le 22 janvier dernier.

L'inscription à l'UNESCO des "Volcans et Forêts de la Montagne Pelée et des pitons du nord de la Martinique“ entre dans le cadre d’un projet de développement socio-économique du territoire martiniquais en harmonie avec la nature, la culture, l’environnement.
Tout est fait pour que l'année prochaine (2020) que la Martinique soit en première position.
Publicité