Du rififi à la Chambre de métiers : l'AG s'annonce animée

chambre consulaire
Chambre de métiers et de l'artisanat de Martinique
Du 1 au 14 octobre les artisans vont élire leur président ©CMAM
L'assemblée générale prévue à la Chambre de Métiers ce lundi 1er juillet 2019 après-midi est attendue. Le président, Henri Salomon est en conflit ouvert avec son 1er vice-président, Hervé Etilé, ce dernier règle ses comptes avant de se mettre en retrait. 
C'est l'heure des explications à la Chambre de métiers. Henri Salomon contre Hervé Etile, le numéro 1 de la Chambre contre le numéro 2. Entre les deux, on le sait, le courant ne passe plus !

Point de non-retour atteint il y a quelques semaines, après l'envoi d'un courrier du bureau enjoignant Hervé Etilé à démissionner de ses fonctions. Ce que l'intéressé ne fera pas, a-t-il déjà affirmé.
Ce que ses collègues de la Chambre lui reprochent, entre autres : des prises de position un peu trop partisanes, à leur goût.

Le professionnel du BTP, également encarté à Péyi A, de Jean-Philippe Nilor, aurait pu s'en abstenir, croient-ils, alors que l'institution attend des subventions de la CTM dirigée par Alfred Marie-Jeanne. Un prétexte, selon Hervé Etilé, pour se débarrasser de lui, l'un des rares contradicteurs, prétend-il, d'Henri Salomon. Et le frondeur n'entend pas en rester là, prêt à mettre un coup de pied dans la fourmilière.

Durant l'AG, cet après-midi, il dira tout ce qu'il sait. Opérations financières douteuses, dépenses superflues. Tout cela, alors que les comptes de la Chambre de Métiers sont encore loin  d'être à l'équilibre. Suffisant pour remettre en cause l'avenir d'Henri Salomon la tête de la structure ?

Interrogé à propos de cette AG, le président de la Chambre n'a pas voulu s'étendre sur le sujet. Son seul souhait, a-t-il eu le temps de nous dire, c'est parler des vrais sujets durant cette assemblée générale.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live