martinique
info locale

À Ducos, en raison du retrait du maire, la campagne promet d'être animée

élections
Charles-André Mencé
Charles-André Mencé, le maire de Ducos depuis mars 2001. ©(FB) mairie de Ducos
Le maire sortant de Ducos, Charles-André Mencé, ne se représente pas, ce qui ravive les ambitions  notamment entre les anciens et les fidèles du Mouvement Indépendantiste Martiniquais, dans un contexte de difficultés financières.
La commune de Ducos sera la ville test pour la bataille entre le MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais), représenté par Marius Narcissot, et Peyi-a, le nouveau parti composé d’anciens membres du MIM, dont la  liste sera menée par Aurelie Nella. Une lutte fratricide car les deux élus sont membres de la majorité de la collectivité territoriale.
 
Louis Marie-Sainte, la principale figure de l’opposition ducossaise, est en embuscade. Le retrait du maire Charles-André Mencé, est une opportunité pour lui. Elle est étroite, car il n’aura pas d’autres occasions comme celle ci.
 
Autre prétendant avec lequel il faudra compter, Wilfried Cinna, le directeur de cabinet du maire, qui est censé représenter la majorité municipale.
 

Dans la course aussi, le candidat habituel, Philippe Petit. Il portera les couleurs d' "Oser le Changement pour Ducos", lors des élections municipales des 15 et 22 Mars 2020.
La liste des concurrent n’est bien sûr pas close.

 Quant au maire sortant, Charles-André Mencé, absent depuis plusieurs mois, apparemment pour des raisons de santé, il n’a donné aucune consigne de vote.
 

La ville de Ducos est épinglée par la Chambre Régionale des comptes


Rappelons de surcroît que la ville de Ducos est épinglée par la Chambre Régionale des Comptes qui note "des insuffisances au niveau de l'information financière et budgétaire ainsi que de
nombreuses anomalies qui altèrent la fiabilité des comptes et affectent le bilan.

En particulier, l'endettement réel de la collectivité, l'état du personnel et celui des engagements
financiers ne sont pas sincères.
(...) En 2014, le résultat réel de la section de fonctionnement est devenu négatif. Fin 2016, il était déficitaire de 3,6 M€.

"Entre 2009 et 2016, la situation financière de Ducos s'est dégradée et est devenue alarmante alors qu'elle bénéficie de ressources élevées et dynamiques", note encore la Chambre Régionale des Comptes.

"La commune se trouve dans une impasse budgétaire et financière dont la sortie passe par une baisse
drastique des charges de personnel ou une hausse importante des taux de fiscalité".
Voilà qui devrait animer les débats entre les candidats à Ducos.
Publicité