Eau potable : des solutions provisoires pour les abonnés des Trois-Ilets, après l’incendie d'une station de pompage

eau potable
Citerne à pédales
Prototype d'une citerne à pédales installée dans certains quartiers des Trois-Ilets ©Communication SME
1200 abonnés ont été impactés dimanche 7 juin 2020 par l’incendie "d’origine criminelle" de la station de Morne-Clouette, aux Trois-Ilets selon la SME. La société a procédé à des raccordements temporaires aux stations voisines et des citernes à pédales ont été posées dans les quartiers.
La Société Martiniquaise des Eaux a porté plainte pour dégradation auprès de la gendarmerie, après l’incendie du dimanche 7 juin 2020 à la station de Morne-Clouette, aux Trois-Ilets
 

Sinistre "d’origine criminelle" 


Le feu "d’origine criminelle" d'après la SME, a provoqué la destruction totale de l’équipement, privant d’eau environ 1200 habitants. Ces usagers étaient déjà pénalisés par les coupures tournantes à cause de la sécheresse et des travaux de canalisation dans certains cas.
 

Raccordements provisoires et citernes à pédales 

La SME a travaillé sur plusieurs actions afin d’en réduire l’impact.
• Le Lotissement Les papayers et l’Anse à l’âne sont dorénavant raccordés au réservoir de Gallochat ;
• Les quartiers Xavier, Hauts du bourg et alentours sont maintenant alimentés par le réservoir de La Ferme ;
• Les autres abonnés des points bas du réservoir de Morne-Clouette sont directement alimentés par d’autres manœuvres sur le réseau. 

(La direction de la SME)


La société précise en outre, que "des solutions alternatives" de poses de citernes ont été réalisées :
     • Une rampe de distribution d’eau potable située sur le parking du parcours santé de Clouette ;
     • Des citernes d’eau domestique à pédales, positionnées sur les hauts du fort d’Alet, au Lotissement  Le Hameau de la Pagerie, et à la résidence Les Sommets de l’anse.

Mercredi 10 juin 2020, la distribution était encore perturbée pour quelques 600 foyers suite à cet "acte de vandalisme".

Nous déplorons cet acte malveillant qui prive d'eau des centaines d'abonnés, à un moment où nous vivons une pénurie sans précédent.
C'est le deuxième incendie sur cette station de pompage en quelques mois (...).

Nous étudions actuellement les possibilités de travaux avec l'espace Sud. Nous mettons tout en œuvre pour réparer les dégâts occasionnés au plus tôt.

(Patrice Ponnamah - directeur général adjoint de la SME)