publicité

L'école primaire de nouveau fermée au Prêcheur à cause des coulées de boue

Nouvelle nuit agitée pour les habitants du Prêcheur. Ils ont été réveillés ce mercredi (7 mars), par un bruit sourd. Certains parlent d'un tremblement de terre avant d'importantes coulées de boue dans la rivière des Abymes.

Nouvelle coulée de boue dans la rivière des Abymes au Prêcheur (7 mars 2018) © Djapa
© Djapa Nouvelle coulée de boue dans la rivière des Abymes au Prêcheur (7 mars 2018)
  • Martinique La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
"Mwen té la tout' lanwnyet la" (J'étais présent pendant toute la nuit), explique Djapa, l'un des habitants du Prêcheur qui nous adresse régulièrement les images des coulées de boue dans la rivière des Abymes au Prêcheur. C'est le cas ce mercredi matin (7 mars 2018).
Lahars au Prêcheur
Les sirènes ont retenti à quatre reprises cette nuit dans la commune à cause de nouveaux lahars (coulées de boue d'origine volcanique) qui ont encore fait monter le niveau de la rivière des Abymes. Les habitants ont été réveillés ce mercredi (7 mars), par un bruit sourd. Certains parlent d'un tremblement de terre avant d'importantes coulées de boue. Un snack a même été emporté en milieu de matinée.
Une situation exténuante pour  tous les habitants mais en particulier pour les enfants. Personne ne peut vraiment dormir lorsque les sirènes hurlent sans cesse. Pour ménager les enfants, le maire de la commune décide de la fermeture de l'école primaire aujourd'hui (mercredi 7 mars 2018).

"Compte tenu de l'impact sur les enfants, notamment au niveau psychologique et parce que nous risquons d'avoir de la pluie aujourd'hui, nous avons préféré fermer l'école juste pour la journée", explique le maire Marcellin Nadeau.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play