martinique
info locale

"L’élagage entre Saint-Pierre et ma ville est une urgence" (Marcelin Nadeau maire du Prêcheur)

sécurité
Marcellin Nadeau
Marcellin Nadeau, maire du Prêcheur ©Martinique 1ère
Marcelin Nadeau, le maire du Prêcheur, espère toujours que l’élagage sera bientôt effectué sur la RD 10 entre la ville de Saint-Pierre et sa commune en cette période d’intempéries. Il s'adresse à la Collectivité Territoriale de Martinique en précisant qu’il n’y a pas eu d’entretien depuis un an.
En cette période cyclonique, le maire du prêcheur (dont la commune a souvent été en difficulté à cause des intempéries), ne décolère pas. L’élagage entre Saint-Pierre et sa ville est une urgence.

Marcelin Nadeau, a poussé sur les ondes de Martinique la 1ère radio, en fin de semaine dernière, un coup de gueule contre la CTM en affirmant qu’il n’y a pas d'élagage sur la RD 10 entre la ville de Saint-Pierre et sa commune depuis un an.

Marcelin Nadeau

 

Partage des responsabilités : 


L'entretien des plantations sur la voie publique, à savoir l’état sanitaire, le recépage et l’élagage (en agglomération ou en dehors), est à la charge de la collectivité territoriale.

En revanche, concernant les plantations issues des propriétés riveraines qui empiètent sur des parties de la route, dès lors qu'elles sont situées en agglomération, c'est le maire, qui, dans le cadre de ses pouvoirs de police, peut imposer à ses administrés propriétaires, de procéder à l'élagage ou à l'abattage de leurs arbres. (Rappelons qu’il est interdit aux riverains de laisser pousser des haies et des arbres à moins de deux mètres du domaine public).
Elagage
Les opérations d'élagage sont menées en ce dans plusieurs communes de Martinique ©Martinique la 1ère
Les dommages éventuels qui seraient causés par les plantations publiques, peuvent engager la responsabilité de l'administration, (en l’occurrence la CTM), vis-à-vis des usagers piétons de la voie, des automobilistes, mais aussi des tiers riverains, en cas d’accident.
Publicité