publicité

Européennes : "le programme de Marine Le Pen est le plus approprié" selon la guadeloupéenne Maxette Pirbakas

Le Rassemblement National (RN), compte sur l'agricultrice guadeloupéenne Maxette Pirbakas pour défendre le discours d'extrême droite dans nos régions.

  • Par Guy Etienne
  • Publié le , mis à jour le
Les électeurs de Martinique sont appelés samedi (25 mai 2019), à élire leurs représentants au parlement européen. Un scrutin qui, selon plusieurs sondages, donne l’avantage au parti de Marine Le Pen (plus de 23% d’intention de vote, devant La République En Marche de la majorité présidentielle).

Sur le terrain, pour la campagne qui s’achève ce jeudi (23 mai 2019), le Rassemblement National a pu compter dans nos régions, sur Maxette Pirbakas. Cette agricultrice, présidente de la FDSEA (Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles), de Guadeloupe, figure en 12e position sur la liste du RN intitulée "Pour une Europe des nations et des peuples". Elle est la seule représentante en Outremer de l’ex FN pour cette élection.

Dans un entretien, Maxette Pirbakas explique ce qui l’a motivé à rejoindre le parti d’extrême droite (alors qu’elle n’avait jamais été encartée auparavant), et précise qu'elle défendra d'abord l'agriculture des Antilles en cas de victoire. "Nou savé, jodla, méyè bannan nou ka manjé sé bannan a Gwadloup é Matnik", (Aujour'hui, la meilleure banane est celle de Guadeloupe et de Martinique), dit-elle.

Maxette Pirbakas

La présidente de la FDSEA de Guadeloupe, figure en 12e position sur la liste du Rassemblement National.

 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play