martinique
info locale

Les élèves du lycée Place d'Armes au Lamentin mobilisés pour plus de surveillants

social
grève lycée Place d'Armes
Les élèves ont bloqué l'accès à l'établissement. Ils réclament plus de surveillant. ©Christine Cupit
Les lycéens du LP de Place d’Armes au Lamentin sont également passés à l’action jeudi matin (20 septembre). Depuis la rentrée, ils sont privés de cantine. Auparavant, ils déjeunaient au lycée Léopold Bissol, à Petit Manoir. Le manque de personnel encadrant est le problème majeur.
"Au lycée de Place d'Armes, il n'y a pas de surveillant. Où sont, où sont les surveillants ?" chantent les élèves devant l'établissement du Lamentin bloqué par leur soin.
casquette sécurité
À défaut de surveillants, les élèves ont pris des casquettes sécurité pour accomplir la tache.  ©Christine Cupit
Depuis très tôt ce jeudi matin (20 septembre), les élèves ont bloqué l'entrée du lycée avec des poubelles et des palettes de bois. Ils ont également préparé des pancartes et des banderoles pour montrer leur détermination.
banderole grève lycée
Les élèves ont fabriqué leurs banderoles et leurs pancartes eux-mêmes. ©Christine Cupit

"Nous citoyens, voulons défendre nos droits pour avoir beaucoup plus de sécurité dans notre lycée et aux alentours, plus de personnels et nous voulons pourvoir manger à la cantine", assure une élève.

Deux surveillants pour plus de 300 élèves, une situation intenable pour tout le monde, d’autant que les lycéens n’ont pas non plus de lieu pour manger le midi. 
En effet, depuis la rentrée, les élèves qui déjeunaient au lycée Léopold Bissol, à Petit Manoir sont désormais privés de cantine. Les parents ont été mis devant le fait accompli à la dernière minute. 

Parent d'élève du lycée Place d'Armes

Le manque de personnel encadrant est le problème majeur.
Ce jeudi matin (20 septembre), huit candidats étaient censés passer leur épreuve du bac au lycée professionnel de Place d'Armes.

Franck Beausir

Avec la mobilisation des lycéens, le rectorat les a acheminés dans ses locaux à Schoelcher pour plancher. 
Publicité