publicité

Les élus demandent un approfondissement du plan d'aménagement et de développement durable de Martinique

La plénière de l'Assemblée de la CTM se poursuit ce vendredi matin 19 juillet 2019, après une très longue séance où les élus demandent un approfondissement du plan d'aménagement et de développement durable de Martinique, présenté (jeudi 18 juillet), par l'exécutif.

Le président du conseil exécutif défend le plan d'aménagement et de développement durable de Martinique © EP
© EP Le président du conseil exécutif défend le plan d'aménagement et de développement durable de Martinique
  • JCS et JN
  • Publié le , mis à jour le
Les élus de l'Assemblée de la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM), poursuivent leurs travaux ce vendredi matin (19 juillet 2019), au siège de l'institution à Fort-de-France. Claude Lise, le président de l'Assemblée a suspendu la séance jeudi soir (18 juillet) à 20h50, à la fin du deuxième des 46 points à l'ordre du jour.
Plénière du 19 juillet
 

Un débat essentiel pour l'avenir de la Martinique


Il faut avouer que le sujet est de taille : "Débat d'orientations stratégiques sur le plan d'aménagement et de développement durable de Martinique" (PADDMA), présenté par le conseiller exécutif Louis Boutrin. Les élus du peuple se sont largement exprimés pendant toute la journée pour constater des désaccords (notamment dans la majorité), mais aussi des points de convergences au-delà des appartenances politiques. 

(Re)voir le reportage de Christian Auguste-Charlery, Franck Zozor et François Marlin.
Plénière de la discorde
Huit heures de débat plus tard les élus prennent acte du plan présenté par l'exécutif. Ils demandent qu'un document soit fourni avec toutes les propositions relevées lors d'une prochaine plénière. Et dans l'intervalle, ils annoncent la création d'ateliers pour enrichir le texte. Ce principe est adopté par une majorité. 37 voix pour, 8 abstentions et un élu (Eugène Larcher), n'a pris part au vote (Claude Lise n'a pas engagé sa procuration).

Aujourd'hui il y a besoin d'avoir des précisions sur la méthode qui sera utilisée.

Élus de la majorité et de l’opposition dénoncent donc en particulier un manque de concertation. L'intervention de la conseillère territoriale Nadine Renard résume assez bien la tendance de la journée.

"Nous n'avons pas aujourd'hui suffisamment d'éléments dans le document qui nous a été présenté pour pouvoir mener un débat sur des orientations stratégiques (...) Aujourd'hui il y a besoin d'avoir des précisions sur la méthode qui sera utilisée, sur le cadre qui sera défini. Et il a été demandé également d'avoir des documents complémentaires pour étoffer cette réflexion qui fera l'objet de ce débat qui va permettre de dégager des orientations".

Les élus sont attendus (vendredi 19 juillet 2019), pour la suite des travaux dès 9 heures.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play