publicité

Les élus de Ducos en colère suite aux rejets successifs du Plan Local d’Urbanisme par l'État

C’est lors d'une conférence de presse mercredi matin (6 juin) que Charles Mencé, le maire de Ducos, a annoncé que le lundi 11 juin sera ville morte. Une action pour protester contre le blocage du Plan Local d’Urbanisme de la commune par les services de l’État.

Le maire Charles-André Mencé et Charles-Philippe Virassamy le président du collectif des justiciables martiniquais. © Alain Livori
© Alain Livori Le maire Charles-André Mencé et Charles-Philippe Virassamy le président du collectif des justiciables martiniquais.
  • Par Alain Livori
  • Publié le , mis à jour le
Penser, imaginer prévoir le développement de son territoire, c’est le rôle du maire qui détaille ses orientations à travers un PLU, Plan Local d’Urbanisme.

Une mission que fait Charles-André Mencé, le maire de Ducos depuis 2012. Mais son PLU n’est pas validé par les services de l’État. Cela fait six ans que le document est revu et corrigé par la ville et chaque fois bloqué au contrôle de légalité.

"Une attitude injustifiée et intolérable", pour l’édilité ducossaise qui n'hésite pas à parler de harcèlement.

Une opération Ducos ville morte sera organisée durant la journée du lundi 11 juin afin de protester contre le blocage jugé "injustifié" du PLU.
Selon le maire des blocages sont prévus, il sera quasiment impossible d’entrer dans la ville.

(Re)voir le reportage avec des images de Marc-François Calmo.
Refus PLU de Ducos

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play