martinique
info locale

Les élus se prononcent pour la création d'un groupement de commandes de masques pour la Martinique

politique
CTM
Alfred Marie-Jeanne en visioconférence avec les autres élus (11 mai 2020). ©CTM / JCS
Alfred Marie-Jeanne, président du Conseil Exécutif, a animé, lundi 11 mai 2020, la dernière réunion de la commission Ad hoc pour un déconfinement progressif de la Martinique. Les élus ont validé leur participation au groupement de commandes de masques pour la Martinique.
Pour cette troisième et dernière réunion de la commission ah hoc sur le déconfinement progressif de la Martinique, lundi 11 mai 2020 par visio-conférence, les travaux portaient sur deux points :
  1. La mise en oeuvre du groupement de commande de masques 
  2. Un point d’information sur les moyens mis en oeuvre pour assurer la reprise du service public transport. 
Les élus se sont exprimés tour à tour, au cours de la vision conférence. Les maires et présidents d’EPCI (Établissements Publics de Coopération Intercommunale) ont validé leur participation au groupement de commandes.

La création de cette structure avait été validée lors de la réunion du mercredi 6 mai 2020. Compte tenu des difficultés d’approvisionnement en masques, de l’ampleur des besoins, et de l'absence de stocks suffisant pour équiper les martiniquais, la constitution de cette structure qui centralise les commandes a été retenue.

À la fin de la réunion Alfred Marie-Jeanne, le président du conseil exécutif affichait sa satisfaction.

Nous avons fait preuve d’engagement et de détermination au service des martiniquais. Nous donnons là un exemple d’action commune qui devrait faire école. Il nous faudra, rester mobilisé au cas où nous aurions à prendre de nouvelles décisions communes en fonction de l’évolution de cette épidémie.


Après trois réunions, Alfred Marie-Jeanne estime que la commission Ad hoc a atteint son but. Elle est donc dissoute.

Fred Lordinot le vice-président de l'Assemblée, et membre de l'opposition fait le bilan politique de l'activité de la commission ad hoc. Sa lecture est bien sûr fort différente. 
Fred Lordinot, vice-président de l'assemblée de Martinique