En théorie, il est possible de voter par procuration jusqu'au jour du scrutin

collectivité territoriale de martinique
Procuration
©KS

À 48h du second tour de l’élection des conseillers à l’assemblée de Martinique, si la campagne se poursuit à coup de prises de parole, de rencontres de proximité et sur les réseaux sociaux, la chasse aux procurations bat son plein.

Il faut mobiliser l’électorat et aller chercher ceux qui ne se sont pas rendus aux urnes le 20 juin dernier. Élément de langage partagé par les 4 listes encore engagées puisque 70% des électeurs martiniquais ne se sont pas prononcés.

Pour les observateurs du landerneau politique, l’abstention marque une parole de certains qui n’auraient pas su faire un choix dans l’offre présentée au 1er tour. D’autres pointent du doigt le matériel de propagande non distribué dans les boîtes aux lettres.

Après le filtre du 20 juin, le choix est-il plus simple ? Certainement pas pour tous mais, la mobilisation des équipes de campagne est un instrument pour aller convaincre et espérer voir davantage de citoyens aux urnes.  

 

profession de foi et carte
La procuration est possible jusqu'au dernier moment mais les autorités recommandent de se prendre à l'avance pour éviter tout problème de dernière minute. ©K. Sivatte

 

Par tradition, on sait que le nombre de votants par procuration augmente considérablement lors des seconds tours des élections. Les listes ont été épluchées par les staffs des candidats pour checker et ainsi connaître la réserve sur laquelle espérer. Et dans les stratégies d’organisations politiques, on sait que la quête de procurations est une base de travail solide pour augmenter le nombre de suffrages.

Le vote par procuration est ouvert à tous les électeurs "jusqu’au jour du vote". Mais le site du ministère de l’Intérieur conseille de ne pas attendre pour faire votre demande, car il faut "tenir compte des délais d’acheminement".

La procuration doit en effet être transmise au plus tôt à votre mairie, un délai trop court peut empêcher la personne désignée de voter à votre place. Rappelons que pour éviter les files d’attente dans les commissariats et brigades de gendarmerie, le gouvernement a lancé une plateforme en ligne pour simplifier la démarche.

Procuration en ligne et en se rendant en commissariat ou à la gendarmerie mais pas que...

 

Une fois les opérations effectuées via maprocuration.gouv.fr, il faudra impérativement se rendre dans un commissariat ou une brigade de gendarmerie muni de la référence du dossier pour le finaliser.

Sans internet, il faut se rendre directement au commissariat de votre ville ou à la brigade de gendarmerie. On sait que la dernière ligne droite avant le 2e tour du scrutin peut provoquer "embouteillages" ou files d’attente et par conséquent, il est arrivé que des procurations ne soient pas parvenues dans les temps aux services des élections des collectivités communales. Pour rappel, un électeur ne peut recevoir une procuration que pour deux personnes.

Pour ceux qui auraient un doute à propos de leur inscription ou encore sur leur bureau de vote, il est possible de vérifier sans vous déplacer en vous rendant sur service-public.fr. A contrario, une vérification auprès du service des élections de votre commune est possible.

La procuration "à domicile" dans certaines situations

A titre exceptionnel, le régime dérogatoire des procurations à domicile est assoupli pour les élections de juin 2021.Si vous ne pouvez pas vous rendre au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie en raison de maladies ou d'infirmités graves, vous pouvez demander à ce qu'un officier ou agent de police judiciaire se déplace à votre domicile (ou dans un établissement spécialisé comme un Ehpad) pour établir ou résilier une procuration. Vous pouvez faire cette demande par courrier, par téléphone, ou par courriel.

Une simple attestation sur l'honneur doit être présentée. Aucun certificat médical ou autre justificatif écrit n'est exigé.