L’État garantit un prêt de 115 millions d'euros pour le groupe de Bernard Hayot

finances
Ministère des Finances à Bercy
©AFP, le ministère des Finances à Bercy
Un arrêté du 23 juin 2020 paru au journal officiel accorde la garantie de l'État à six établissements bancaires en outre-mer pour des prêts sollicités par le groupe Bernard Hayot. 115 millions d’euros pour les activités automobiles de GBH aux Antilles en Guyane et à La Réunion.
GBH rejoint plusieurs grandes entreprises françaises parmi lesquelles Air France, La Fnac Darty ou Renault qui ont obtenu un crédit auprès des banques, afin de traverser les difficultés causées par la pandémie. 
Ils sont garantis à hauteur de 80% par l’État, en application de l'article 6 de la loi n° 2020-289 du 23 mars 2020 de finances rectificative pour 2020.


Pour la filière automobile


Les six prêts, d'un montant de 115 millions d'euros, sont accordés pour les activités automobiles de GBH aux Antilles, en Guyane et à La Réunion.

Ils ont été contractés entre la fin mai et le début du mois de juin auprès des différentes banques en outre-mer (Banque Française Commerciale océan Indien (BFCOI), Crédit Agricole de La Réunion, Caisse d’Epargne Cepac, Crédit Agricole Mutuel de Guadeloupe, Crédit Agricole Mutuel de Martinique-Guyane et Crédit Lyonnais.

La filière automobile connaît des problèmes depuis plusieurs mois et la crise sanitaire n'a fait qu'accentuer ces difficultés. 
Bernard Hayot
Bernard Hayot président fondateur du groupe GBH. ©PATRICE COPPEE / AFP

Les sociétés concernées


Les sociétés du groupe qui sont concernées sont : Automobile Réunion SN et Cotrans Automobile SAS à  La Réunion. En Guadeloupe, l'aide concerne les sociétés CAMA et SGDM (Société Guadeloupéenne de Distribution Moderne). Les deux autres entités du groupe sont Martinique Automobiles SN et Guyane Automobile SAS. 

Ce prêt de 115 millions d’euros bénéficie d'une garantie de l'Etat accordée par arrêté individuel de Bruno Le Marie, ministre de l’Économie et des Finances. "Une obligation pour les entreprises employant au moins 5000 salariés ou réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 1,5 milliard d’euros en France", rappelle le ministère de l'Économie. 
 

GBH : une multinationale florissante


Fondé en 1960 par Bernard Hayot, le groupe s’est rapidement développé dans des activités industrielles (agroalimentaire, matériaux de construction) et d’importation de produits de marque.
GBH
Siège du groupe Bernard Hayot au Lamentin en Martinique ©gbh.fr
Dans les années 80, il a démarré ce qui devait devenir ses deux principales activités, la grande distribution (alimentaire et non-alimentaire) et la distribution automobile.

GBH consacre aujourd’hui une part essentielle de ses moyens humains et financiers au développement  de ces deux métiers. 
11.000 collaborateurs
Actuellement  GBH compte 11 000 collaborateurs et est présent sur 17 territoires, dans la Caraïbe (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Cuba, Sainte-Lucie, République dominicaine, Trinidad-et-Tobago), l’océan Indien (La Réunion, L’Ile Maurice), en France métropolitaine, en Afrique (Maroc, Algérie, Ghana, Côte d’Ivoire), en Chine, et en Nouvelle-Calédonie.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live