publicité

Une ethnologue et deux archivistes occupent la maison d'Aimé Césaire

Un inventaire détaillé des objets, des meubles, des livres d’Aimé Césaire est effectué actuellement par une ethnologue et deux archivistes. Il s’agit  d’alimenter le projet scientifique et culturel de la fondation Aimé Césaire, créée en juillet 2018.

 

Trois spécialistes dans la maison d'Aimé Césaire à Fort-de-France. © Martinique la 1ère
© Martinique la 1ère Trois spécialistes dans la maison d'Aimé Césaire à Fort-de-France.
  • Fabienne Léonce
  • Publié le
Ce sont les nouveaux occupants de la villa d’Aimé Césaire, route de Redoute à Fort-de-France. L'une est ethnologue, les deux autres sont archivistes. Depuis mars, ils y passent quelques heures par jour. Leur tâche  est à la fois passionnante, complexe et fort utile.

(Re)voir notre reportage avec les images d'Eddy Bellerose.
Maison d'Aimé Césaire
Mireille à la responsabilité du mobilier. Marilyn et Claude ont pour leur part la responsabilité de répertorier la bibliothèque d’Aimé Césaire. A ce jour, l’estimation serait d’environ 3000 ouvrages.

Il s’agit d'un travail de fourmi qui identifie tout ce que contient la maison de  l’écrivain. Cet inventaire est indispensable pour identifier, valoriser et protéger  un patrimoine. La maison d’Aimé Césaire est classée monument historique.
La maison d'Aimé Césaire, route de Redoute à Fort-de-France. © Martinique la 1ère
© Martinique la 1ère La maison d'Aimé Césaire, route de Redoute à Fort-de-France.
Le projet de restauration et de réhabilitation de la maison d’Aimé Césaire commencera au plus tôt en fin d’année pour une ouverture d’ici à 2021.
La villa d’Aimé Césaire est à l’image de son propriétaire. Humble  et accessible.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play