martinique
info locale

Les étudiants sont désormais inscrits au régime général de l’assurance maladie

éducation
Etudiants
Etudiants sur le campus de Schoelcher en Martinique. ©Martinique La 1ère
Depuis le dimanche 1er septembre 2019, tous les étudiants sont désormais inscrits au régime général de l’assurance maladie. C'est donc la disparition définitive du régime étudiant de sécurité sociale proposé par les mutuelles étudiantes.
Après une année de transition, la réforme de la Sécurité sociale est désormais complète. Dès lors, tous les étudiants, nouvellement inscrits ou poursuivant leur cursus d’études supérieures, sont rattachés au régime de leurs parents.
Les mutuelles étudiantes bénéficiaient depuis 1948 d’une délégation de gestion de l’assurance maladie. C’est la loi de mars 2018 sur l’accès à l’université, qui met un terme à ce  régime. Le gouvernement justifie cette mesure par une qualité de service jugée insuffisante et un coût de gestion élevé des mutuelles. 


Rattachés aux parents jusqu'à 28 ans


Depuis le 1er septembre 2019, tous les étudiants de France ont basculé dans le tronc commun de l’assurance maladie. Cela s'est déroulé en deux temps, le premier a eu lieu pour les élèves qui ont décroché leur baccalauréat en 2018 après le vote de la loi. Et le second a intéressé les autres étudiants à compter du 1er septembre 2019. En Martinique environ 1300 étudiants sont concernés.
Ils n’ont aucune procédure à faire, tout le processus est automatique. Exit le régime spécifique et place au régime général. Depuis lors, les jeunes demeurent tout bonnement rattachés à la caisse de leurs parents et ce, durant toutes leurs études, jusqu’à leurs 28 ans.
 

Les mutuelles étudiantes vont-elles disparaître ?

 
En Martinique, les deux mutuelles étudiantes, la LMDE et la SMERAG ont définitivement fermé leurs portes.
La fin de la gestion de l’assurance maladie par les mutuelles, signifie aussi la suppression des cotisations. Les étudiants versaient un peu plus de 200 euros aux mutuelles. Aujourd’hui le passage à la caisse de l’assurance maladie est gratuit.
Publicité