Évaluer son risque d’AVC en une minute, est désormais possible en Martinique

santé
Femme assise à la pharmacie
Dans une pharmacie de Saint-Joseph. ©Martinique la 1ère

Dans certaines pharmacies de Martinique on peut désormais évaluer son risque d’AVC en une minute seulement. Une avancée sanitaire très intéressante quand on sait que l'Accident Vasculaire-Cérébral touche plus de 800 Martiniquais par an. 

L'Accident Vasculaire-Cérébral (AVC)  touche plus de 800 Martiniquais par an. Le principe est de détecter les arythmies cardiaques, à l’origine de 25 à 30% de ces accidents.

Dans une pharmacie de Saint-Joseph, l'examen n’a duré qu’une petite minute. Un bâton connecté détecte les arythmies cardiaques. Autrement dit, les changements dans le rythme de vos battements de cœur qui sont à l’origine de 25 à 30% des AVC.

Toutes les quatre minutes en France, une personne est victime d'un AVC. Un accident vasculaire cérébral jusqu'ici quasiment imprévisible. Autant dire que l’accès à cet examen en pharmacie pourrait sauver des vies.

►Voir notre reportage avec François Marlin.

 

 

Interrogé dans ce reportage : Jordy Zecler, pharmacien à Saint-Joseph.

Le dispositif est déjà déployé, avec succès, dans plusieurs villes de l’Hexagone et en Guyane. Aujourd’hui (20 mai 2021) ce test était gratuit en Martinique dans la dizaine de pharmacies équipées. Il devrait ensuite coûter moins de 5 €.