martinique
info locale

L’ex maternité de Redoute en Martinique, transformée en bureaux

collectivité territoriale de martinique
Maternité de Redoute
Maternité de Redoute désaffectée ©Guy Etienne
La livraison du bâtiment réhabilité est prévue à la fin du premier semestre 2020. Il doit accueillir sur 8200 m2, plus de 200 postes de travail, un parking de 225 places, 13 salles de réunion, des espaces d’archivage et une cafétéria.
L’ex-hôpital Victor Fouche de Redoute à Fort-de-france qui a vu naître plusieurs générations de martiniquais, va abriter dans quelques mois plusieurs services de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique), dont : La direction générale adjointe et ses collaborateurs, celle des bâtiments, l’UCAF (l’Unité de Contrôle Administratif et Financier), ainsi que des services de la direction de la gestion des routes.
 

Optimiser la gestion du patrimoine de la CTM

L’aménagement des services techniques dans ce bâtiment permettra à la collectivité d’optimiser la gestion de son patrimoine afin de donner de la visibilité à l’organisation des services techniques (…) et de simplifier les relations avec les partenaires internes ou externes à la CTM (autres collectivités, concessionnaires, entreprises, etc).(…) Il permettra ainsi de réduire les locations de bureaux administratifs.

(Daniel Marie-Sainte, conseiller exécutif de la CTM, en charge des infrastructures).
Ex maternité de Redoute
L'ex maternité de Redoute aménagée en bureaux ©Guy Etienne
Sous l’ancienne mandature régionale, le site devait accueillir transitoirement en septembre 2015, les élèves du lycée Schoelcher (980 à l’époque), le temps de la reconstruction de l’établissement du boulevard Attuly. Des riverains étaient d’ailleurs montés au créneau pour dénoncer ce projet, craignant surtout des nuisances liées à la circulation.
 

Déception des artistes


En 2010, des artistes s’étaient eux aussi manifestés, en organisant un sitting devant le bâtiment momentanément abandonné, afin que celui-ci soit transformé en lieu de répétition comme le souhaite le percussionniste-chanteur Alfred Varasse, ex leader du groupe difé.

L’action consistait à montrer qu’il y a une nécessité vitale de réunir en un seul lieu, des artistes d’horizon divers, pour créer ensemble, comme pour le Sermac du temps d’Aimé Césaire (…) On va de déception en déception, mais l’idée est encore là. Il faut que la Martinique soit dotée d’un espace de ce genre. 


Changement d’affectation de l’ex maternité


Janvier 2016, au lendemain de son installation, la majorité de la Collectivité Territoriale de Martinique a finalement décidé de délocaliser en 2017 le lycée Victor Schoelcher sur le site de la Pointe-des-Nègres durant les travaux de reconstruction. Cette résolution a nécessité la reprise des plans et de certaines études techniques sur le chantier de Redoute.

Ce dernier a repris à la mi-avril 2019. "Cette désaffectation aura pour conséquence de ré-attribuer les locaux des bâtiments du Centre Delgrès, du boulevard Pasteur, de la Pointe-de-Jaham et de Objectif 3000 à d’autres directions de la collectivité" précise la CTM.
Ex maternité de Redoute
Ex Maternité de Redoute après travaux de la CTM ©Guy Etienne
La livraison de ces nouveaux locaux est prévue à la fin du 2e trimestre 2020. Coût total de l’opération selon l’estimation de CTM : 38 millions d’euros.
Publicité