martinique
info locale

L'examen de la demande de dissolution du MIM est renvoyé

politique
Le Tribunal de Grande Instance de Fort-de-France a renvoyé l'examen de la demande de dissolution  du Mouvement Indépendantiste Martiniquais au 17 septembre 2019 à la demande de la défense (du groupe Marie-Jeanne), qui réclame du temps pour préparer ses arguments. 
Le tribunal devait examiner le dossier ce mardi (18 juin 2019).

L'administrateur judiciaire a fait cette demande de dissolution constatant qu'il est impossible d'organiser dans la sérénité une assemblée générale du mouvement.

Cela fait maintenant plus d’un an que le Mouvement Indépendantiste Martiniquais (MIM), est en proie à des dissensions internes, à des luttes intestines en lien avec la vie démocratique du parti.
Publicité