martinique
info locale

L'exhibitionniste de Sainte-Anne est un surveillant de prison

faits divers
Exhibitionniste
L'individu s'exhibant devant les jeunes filles, sexe à la main. ©Capture d'écran
L'homme dénoncé par deux jeunes filles pour exhibitionnisme lundi dernier à Sainte-Anne s'est dénoncé à sa direction dès lundi soir (21 août). Il s'agit d'un surveillant du centre pénitentiaire de Ducos d'une cinquantaine d'années. Il est suspendu de ses fonctions.


L'homme qui se masturbait devant des jeunes filles sur la plage des Salines à Sainte-Anne, est surveillant du centre pénitentiaire de Ducos. Se sachant filmé, le quinquagénaire s'est dénoncé au directeur de l'établissement dès le soir des faits (21 août 2017). Il a immédiatement été suspendu de ses fonctions.

Un homme introverti

Cet agent cumule une trentaine d'années d'ancienneté professionnelle. Il avait été transféré d'une prison de Paris à celle de Ducos en Martinique en 1995. Il n'est pas marié, n'a pas d'enfant. "C'est un homme introverti, qui parle peu et se contente de répondre par des signes de la tête, explique l'un de ses collègues. À ce stade, nous ne savons pas s'il s'agit ou non d'un récidiviste.

Le surveillant de prison est donc identifié et devrait répondre de ses actes devant la justice*. Il est passible d'une peine d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende. 
*L'exhibition sexuelle est pénalement sanctionnée lorsque son auteur impose ce spectacle à la vue d'autrui dans un lieu accessible aux regards du public (article 222-32 du Code pénal). Autrement dit, l'exhibition sexuelle est le fait de montrer certaines parties du corps se rattachant à l'acte sexuel ou d'effectuer devant d'autres personnes des gestes sexuels.
Publicité