L’expertise des techniciens de ligne d’arrivée du tour cycliste reconnue aussi pour les yoles

yoles
Yoles : ligne
outre le marquage de la ligne d'arrivée, il y a aussi la pose des barrières, le podium et la sécurisation du tour. ©D. Bétis /G Oliny
L’équipe de ligne d’arrivée du tour cycliste apporte son savoir-faire à l’organisation du tour de Martinique en yoles. 5 personnes du monde du cyclisme travaillent quotidiennement à construire la ligne d’arrivée, les stands et le podium de remise des prix.
Le Martinique Rallye Tour et maintenant le tour en yoles, l’expertise des techniciens de la construction de la ligne d’arrivée du tour cycliste est demandée partout...


Dispositif tout terrain


Après le Martinique Rallye Tour et le tour cycliste, Thierry, Patrick, Dany Jean-Bernard et Jean-Christophe, sont sur le terrain depuis cinq heures du matin pour monter la ligne d’arrivée, le podium et les différents chapiteaux du tour des yoles. 

Thierry Ferdinand, le patron de la ligne affiche une certaine fierté.  "Le tour en yoles tout comme le tour cycliste, est un événement patrimoniale". Il nécessite une bonne réalisation. C'est l'image de la Martinique qui est en jeu".
Yoles
l’équipe de la ligne d’arrivée : Patrick, Dany, Jean-Bernard, Thierry et Jean-Christophe ©D. Bétis

En pays de connaissance


Jusqu’au 4 août, l’équipe de la ligne d’arrivée relève le challenge. Les cinq personnes travaillent en terrain de connaissance. Les manifestations des yoles se déroulent le plus souvent dans l'environnement des arrivées d'étapes du tour cycliste.
Thierry, Patrick, Dany Jean-Bernard et Jean-Christophe s'occupent aussi du marquage, de la pose des barrières, du podium et de la sécurisation du tour.

C'est avec plaisir que le cyclisme s'immisce dans la compétition des yoles. C'est un travail qui se fait comme pour le cyclisme en collaboration et mutualisation des moyens avec les services techniques des villes, et l’équipe en charge de l'organisation du tour', conclut Thierry Ferdinand.

Après l'arrivée de la 3e étape du tour à Fort-de-France, commence l'opération de démontage. Un compte à rebours est déjà lancé pour la construction de la ligne aux Anses-d'Arlet du mercredi 31 juillet pour la quatrième étape.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live