publicité

Face à l'inertie de l'État, des citoyens du François inventent un filet anti-sargasses

Des citoyens du quartier Frégate-Est 2 au François, ont installé un filet anti-sargasses qui fonctionne bien. Les résultats sont encourageants et devraient donner des idées à d'autres, voire même à l'État.

Un filet anti-sargasses posé à Frégate-est 2 au François, par des citoyens. © Martinique La 1ère
© Martinique La 1ère Un filet anti-sargasses posé à Frégate-est 2 au François, par des citoyens.
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le , mis à jour le
Nous mesurons le bonheur de plusieurs habitants du quartier Frégate-Est 2 du François. Ils n'avaient pas vu le bleu de la mer depuis plusieurs mois. Et c'est grâce à la pose d'un filet anti-sargasses, que ce plaisir est à nouveau possible. Dans ce quartier, les sargasses s'accumulent depuis au moins 2015. La dernière invasion a fait monter le taux d'hydrogène sulfuré. 

(Re)voir le reportage de Cécile Marre et Guilhèm Fraissinet
Filet anti-sargasses au François
Las d'attendre l'aide efficace des pouvoirs publics, les riverains ont eux-mêmes trouvé la solution : mettre en place un barrage avec un filet anti-sargasses. "Le barrage a 4 jours d'existence (...) Nous sommes en cours de mise au point avec le marin-pêcheur qui l'a réalisé", explique Gérard Thomas, le porte-parole des riverains.

L'inventeur de ce filet qui piège les algues sargasses, s'appelle Alexis de Jaham, un marin-pêcheur du François. Il a mis au point cet outil qui a coûté 25 000 €, après une collecte rapide dans ce quartier résidentiel. 

Les résultats sont donc encourageants et devraient donner des idées à d'autres, voire même à l'État.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play