publicité

La faille de Chateauboeuf paralyse l'activité économique de la zone [Jean-Pierre Bidault des Chaumes]

La fermeture partielle de l’échangeur de Chateauboeuf soulève des problèmes de circulation routière, et impacte aussi l’activité économique estime Jean-Pierre Bidault des Chaumes, président de la Fédération des zones d'activités.

Jean-Pierre Bidault Deschaumes, le président de la fédération des zones d'activités de Martinique © Martinique La 1ère
© Martinique La 1ère Jean-Pierre Bidault Deschaumes, le président de la fédération des zones d'activités de Martinique
  • Maurice VIOLTON
  • Publié le
La route est fermée à la circulation entre le giratoire Dorothy et l’échangeur, dans le sens Etang Z’abricot vers l'autoroute. La faille qui existe au niveau de l’échangeur de la Pointe des sables (Fort-de-France) a des conséquences économiques. Les zones de Chateauboeuf et de la Jambette sont concernées par la fermeture d'une partie de la route. Les tests menés par les ingénieurs vont durer plusieurs semaines.Plusieurs dirigeants d'entreprises ont sollicité la Fédération des zones d'activités économiques. "Des emplois sont en jeu au niveau des entreprises des zones de Chateauboeuf et de la Jambette". En matière de circulation automobile "on peut prendre des décisions immédiates, pleines de bon sens", estime Jean-Pierre Bidault des Chaumes.

Jean-Pierre Bidault des Chaumes

Président de la Fédération des zones d'activités économiques de Martinique
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play