martinique
info locale

Une famille meurtrie à cause de la montée de la violence gratuite en Martinique

faits divers
Famille en détresse
Dans le bureau de son avocate, Isabelle Charlong (haut orange), la mère de la victime. ©Marc Balssa
Un jeune homme de 22 ans est tétraplégique à la suite d'un coup de feu dans le dos et plus précisément à la moelle épinière après une altercation sur la route en décembre 2019. Au lendemain de l'arrestation de l'auteur présumé des faits, nous avons rencontré une famille meurtrie.
"Depuis le mois de décembre 2019, nous assistons une famille en détresse qui n'a reçu aucun répit quand bien même il y a eu une arrestation", déclare maître Corinne Boulogne Yang Ting, avocate de la famille Miles Charlong. C'est le nom du jeune homme de 22 ans, aujourd'hui tétraplégique, à la suite d'un coup de feu dans le dos et plus précisément à la moelle épinière après une altercation sur la route en décembre 2019. Voir le reportage de Franck Edmond-Mariette et Marc Balssa.
Interviennent dans ce reportage :
Georges Beaupréau, président du Club Colonial
Isabelle Charlong, mère de Miles Charlong
Corinne Boulogne Yang Ting, avocate de la famille Charlong.

 

Qu'il soit (l'auteur présumé des faits), sous les verrous c'est une bonne chose mais quand je constate l'état de mon fils, ce n'est pas un soulagement pour moi (la mère de la victime).


L'auteur présumé de cette violence gratuite, un repris de justice originaire du Lamentin, âgé de 26 ans, vient d'être arrêté par la section de recherches de la gendarmerie. "Je pense qu'il était temps parce que ça faisait quand même près d'un mois", exprime Isabelle Charlong, la mère de la victime. "Qu'il soit sous les verrous c'est une bonne chose mais quand je constate l'état de mon fils, ce n'est pas un soulagement pour moi", lâche la maman qui retient ses larmes.

Miles était un jeune homme plein de vie qui aujourd'hui ne bouge ni les bras, ni les jambes. Il a pratiqué du sport, obtenu des diplômes, il avait un CDD qui devait se poursuivre avec un CDI. "C'était un jeune homme bien, qui s'occupait de moi", ajoute sa mère (malvoyante).

Dans la nuit du samedi 21 décembre 2019, Miles demande à un ami de le déposer entre Ravine Vilaine et Rivière l’Or sur la commune de Saint-Joseph. La voiture s'arrête pour le laisser descendre et un motard qui roule à vive allure, s'est aussi arrêté derrière la voiture. Le conducteur de la moto se dirige vers celui de la voiture pour lui reprocher de ne pas avoir mis son clignotant. Il s'adresse à Miles pour l'inciter à dire à son ami de respecter le code de la route. Miles répond qu'il est à destination puis lui tourne le dos. C'est à ce moment-là que l'agresseur tire dans sa direction avec les conséquences que l'on sait...

 
Publicité