publicité

Faute de médecins, le service hématologie du CHU de Martinique est en passe de fermer

Le service hématologie du CHU de Martinique pourrait fermer ses portes le lundi 1er octobre 2018. Cette décision de la direction a été annoncée ce lundi 24 septembre aux agents. Le manque de médecin garantissant la bonne prise en charge des patients est l'argument avancé.

L'Hôpital Pierre Zobda Quitman © MARTINIQUE 1ERE
© MARTINIQUE 1ERE L'Hôpital Pierre Zobda Quitman
  • Par Peggy Pinel-Fereol
  • Publié le , mis à jour le
La trentaine d'infirmiers et d'aides-soignants du service hématologie est abasourdi par l'annonce de la direction du CHU ce lundi 24 septembre. 

Le service hématologie qui accueille près de 1500 patients atteints de cancer du sang, de lymphome, de leucémie, va tout simplement fermer ses portes.
La raison avancée par l'encadrement de l'hôpital, est un gros problème d'effectif au niveau des médecins. Le nombre insuffisant de professionnels mettrait la vie des patients en danger. 

Gina Folleville

Infirmière service hématologie

Un geste du chef de l'État est espéré


Gina Folleville est infirmière dans le service hématologie du CHU de Martinique depuis une dizaine d'année. Elle ne comprend pas qu'un tel service qui reçoit autant de patients, puisse fermer du jour au lendemain.
Une procédure de recrutement de quatre médecins est en cours mais la situation aurait besoin d'un coup de pouce présidentielle. "Si notre cher président est sensible à la question, il pourrait nous amener à un déblocage de la situation et éviter cette décision catastrophique", espère-t-elle. 

Emmanuel Macron, le Président de la République sera en visite en Martinique entre le mercredi 26 et le vendredi 28 septembre. Les salariés de ce service espèrent un geste du chef de l'État pour la sauvegarde de leur instrument de travail. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play