publicité

Une femme avoue des relations sexuelles avec le curé de Saint-Pierre

Rebondissement ce vendredi 10 juin, dans l'affaire du curé de Saint-Pierre, mis en cause dans une affaire d'agression sexuelle présumée sur une mère de famille. Une autre femme d'une trentaine d'années déclare avoir eu des relations sexuelles avec le curé, parfois sous la contrainte.

L'église de Saint-Pierre confrontée à de nouvelles révélations.... © Martinique 1ère
© Martinique 1ère L'église de Saint-Pierre confrontée à de nouvelles révélations....
  • Martinique 1ere
  • Publié le , mis à jour le
L'affaire du curé de la paroisse de Saint-Pierre s'étoffe de nouveaux éléments. Une autre femme avoue ce vendredi 10 juin, dans un reportage diffusé dans le journal télévisé du soir de Martinique première, avoir succombé aux avances du curé. Elle affirme avoir eu des rapports sexuels avec le prêtre, parfois sous la contrainte, affirme-t-elle. Le curé de Saint-Pierre affirme que les propos recueillis sont mensongers. Ces nouvelles révélations viennent renforcer les éléments de la plainte enregistrée par le parquet de Fort-de-France au mois de mai. À cette époque, une mère de famille avait déposé une plainte pour agressions sexuelles (présumées, ndlr), à l’encontre du prêtre de la paroisse de Saint-Pierre.
 
(Re)voir le reportage de Franck Edmond-Mariette - Marc Balssa
Saint-Pierre

La cellule d'écoute est en place

Comme annoncé par Monseigneur David Macaire dans notre article du 18 mai dernier, une cellule d'écoute est en place. Elle est confiée au vicaire général et se compose d'au moins trois personnes dont une femme. "Cette cellule est destinée à libérer la parole des femmes qui prétendent être des victimes du curé de Saint-Pierre", explique le chef de l'église catholique de Martinique. C'est à l'issue de ce qui s'apparente à une enquête interne, que Monseigneur Macaire devrait prendre une position officielle dans cette affaire.

La première plaignante n'est pas venue...mais les témoignages semblent s'accumuler

Selon nos informations, la femme qui accuse le curé de Saint-Pierre d'agression sexuelle, dont la plainte a été enregistrée au parquet de Fort-de-France, n'a pas pris contact avec la cellule d'écoute. "Cela fait longtemps qu'elle demande audience mais elle n'a pas été entendue, ce n'est pas maintenant que la machine médiatique s'emballe qu'il faut prendre des initiatives", disent ses proches. En revanche, une autre prétendue "victime" du curé de Saint-Pierre, a été longuement entendue par la cellule. Elle aurait fait part d'un choc profond et d'une perte de confiance en l'église catholique...

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play