Femmes et ruralité : "Nous développons de l'énergie verte" (Véronique Montjean)

agriculture
Femmes et ruralité
Véronique Monjean sur sa parcelle de terre qu'elle occupe au Morne-Rouge ©Manuel Larade
La journée internationale des femmes du monde rural, est célébrée en Martinique ce lundi 17 octobre. Différentes associations de l'île ont organisé un "koudmen Plantasyon". Il s'agit de partager un moment solidaire pour planter et, mieux comprendre les conditions de vie des agricultrices.

Une opération "koudmen plantasyon" s'est déroulée le dimanche 16 octobre chez Véronique Montjean au quartier Providence au Morne-Rouge. Plusieurs personnes sont venues partager un moment solidaire pour planter, mieux comprendre les conditions de vie des agricultrices et aussi toucher du doigt les difficultés de la profession.

Occupation de terre

Véronique Montjean est une agricultrice du Morne Rouge qui s'est battue pour exercer sa profession. Après avoir côtoyé le métier d’agriculteur avec ses parents dès son plus jeune âge, elle décide de se former. En 1983, elle occupe une terre en friche à l’habitation Providence. Un bras de fer s’engage avec les propriétaires des lieux.
L’agricultrice sera épaulée dans son combat par des associations comme l’UFM (union des femmes de Martinique ou encore l’Assaupamar (association écologiste). En 2003 elle sera entendue par les héritiers Pingret qui vont accepter qu’elle puisse exploiter cette parcelle de terre. 

Ecoutez l'interview de Veronique Montjean

Véronique Monjean

Elle produit la Dachine (le Morne Rouge est l’un des plus gros producteurs et de bonne qualité). Véronique Montjean est spécialisée dans le secteur d'activité de la culture de légumes, de melons, de racines et de tubercules.