Le festival "Arte Moun" entend lutter contre les discriminations

association
Femmes
Groupe de paroles à Fort-de-France. ©E.A
Initié par l'association "d'Antilles et d'Ailleurs" pour lutter contre les discriminations, le festival "Arté Moun", organisé samedi 14 décembre 2019, à la rue Garnier Pagès à Fort de France. Une manifestation pluri-disciplinaire regroupant de multiples acteurs.
Favoriser la participation et l'expression civiques des publics en difficulté à travers l'art et la culture, demeure une priorité de l'ONG "d'Antilles et d'Ailleurs". "C'est aussi, mutualiser les compétences des acteurs (de disciplines différentes), impliqués dans l'accompagnement des victimes afin de traduire sous forme d'oeuvres les messages, les mots recueillis lors des ateliers de paroles", déclare la chargée de mission Émilie Albert.

 

Steve Gadet est le parrain du festival "Arte Moun"

 

Le festival ouvrira ses portes samedi 14 décembre 2019 à 9 heures, avec une inauguration officielle à 11 heures. Le parrain, Steve Gadet, enseignant-écrivain, chercheur en histoire des États-Unis à l'Université des Antilles, (mais aussi rappeur sous le nom de Fola), donnera le coup d'envoi des performances dans la rue piétonne.

Huit artistes : Drive (dessinatrice illustratrice, Shadem, Célya (street Art), Syldia, Ludivine (peintre), Amélié Paulmier (photographe) Jaddict (styliste -designer), Jordan (danseur), mettront en lumière les messages citoyens recueillis. L'après midi, il est prévu deux temps forts. Un concert acoustique de Julia Haley et de la danse "Moon Child" chorégraphie de Jordan Lecurieux.

Message de paix
©A.E

Des acteurs et des partenaires solidaires

 

Ce projet de redynamisation est fédérateur. De nombreux acteurs se sont mobilisés, comme  la structure de production et de diffusion artistique, "l'Oeuf" de Frédérique Leplingard.

Quatre structures travaillant auprès de personnes en difficultés sont parties prenantes du festival Arté Moun. Kap caraïbe qui mène des actions d'écoute, de prévention et d'accompagnement auprès des personnes LGBTQ, Culture et Égalité, association féministe qui lutte contre toutes les formes d'oppression et d'exploitation. Le mouvement Nid qui agit sur les causes et conséquences de la prostitution et la croix-rouge, institution qui vient en aide aux personnes en difficulté.

Le festival est soutenu par la préfecture, la mairie de Fort-de-France, La Cacem, le Ministère des Outre-mer, la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la  haine anti LGBT et le commissariat général de l'égalité des territoires.