Festival de Fort-de-France: les mineurs de "Rhythms : the gumboots story" racontent leur histoire

festivals
Gumboots
Les artistes de la troupe sur la scène du Grand Carbet du Parc Aimé Césaire. ©Patrice Chateau-Degat
Spectacle phare de la 50e édition du festival de Fort-de-France, la comédie musicale Sud-Africaine "Rhythms : the gumboots story" s'offre quatre dates (du 10 au 13 juillet 2021) au Grand Carbet du Parc Aimé Césaire.

Entre danse, chant et scénographie, "Rhythms : the gumboots story" emporte ses spectateurs au coeur du difficile quotidien des mineurs de Johannesburg en Afrique du Sud. 

Voir extraits captés par Patrice Chateau-Degat. 

Sur la scène du Grand Carbet du Parc Aimé Césaire, le décor, les jeux de lumière et les 15 chanteurs, danseurs et comédiens participent à la réussite de ce saut d'une durée de 1h30 dans l'histoire du pays. 

Écoutez quelques réactions à l'issue de la première représentation au Grand Carbet du Parc Aimé Césaire. 

Micro-trottoir spectateur Gumboots

Un spectacle rythmé et énergique 


"Gumboots" en anglais qui signifie botte en caoutchouc, le principal instrument du show. Un moyen d'expression utilisé à l'époque par les mineurs. 

Ils ont créé ces codes étant donné qu'ils n'avaient pas le droit de parler à l'intérieur des mines. C'était le seul moyen de pouvoir communiquer. 

Jeqe Ntuli, joueur de Marimba et chanteur


Désormais le gumboots est une danse qui est même enseignée dans des écoles du pays.