martinique
info locale

Février 1900 : hommage en chant et danse bèlè

hommage
Swaré bèlè
L'ensemble des membres de l'école du François de AM4 mais aussi ceux de d'autres écoles ont souhaité prendre part à cette "lawonn bèlè" ©P.P.F.
"Gloriyé pou pa blié". Les coups de tambour et les pas de bèlè ont résonné dans la salle des fêtes du François ce samedi soir (11 février). L’école du François de l'Association Mi Mes Manmay Matinik, AM4, a organisé une grande "swaré bèlè" pour commémorer les évènements de février 1900. 
"Manman la gwèv bawé mwen, misié Michel pa lé bay dé fwan"... cette chanson connue de tous, résume en quelques mots les revendications des travailleurs de cette grande grève, 2 francs au lieu 1,50 francs pour la tache de trois cents pieds de canne.
Il s'agit de la première grève générale en Martinique. Partis le 5 février de Sainte-Marie, plusieurs centaines d'ouvriers des habitations des autres communes gonflent les rangs de cette grève marchante qui se dirige vers le sud de l'île. Le 8 février, un évènement tragique se produit. Dix grévistes sont tués et plusieurs autres sont bléssés par les gendarmes devant l'usine du François. 

Kalenda li nò, béliya, bénézwel, kanigwé


L’école du François de l'Association Mi Mes Manmay Matinik, AM4, a organisé cette grande "swaré bèlè" pour commémorer ces évènements. Un hommage en danse et en chant, pour ne pas oublier, sous le regard des maitres du bèlè qui avaient fait le déplacement de Sainte-Marie. 
Danseurs depuis des années ou depuis seulement quelques mois, l'ensemble des membres de l'école du François de AM4 mais aussi ceux de d'autres écoles ont souhaité prendre part à cette "lawonn bèlè". 

(Re)voir le reportage avec des images de François Marlin : 
L'association ©martinique

 

Publicité