Finalement, Alfred Marie-Jeanne démissionne de l’Assemblée de Martinique

collectivité territoriale de martinique
Alfred Marie-Jeanne
©Martinique la 1ère
Après les résultats obtenus au 2e tour, dimanche dernier, le président sortant du Conseil exécutif de la CTM, avait alors annoncé qu’ayant été élu, il siégerait au sein de la nouvelle Assemblée. Entre-temps, il a changé d’avis...

En 5 jours, réflexions personnelles et peut-être conseils du plus proche entourage, ont du faire évoluer Alfred Marie-Jeanne dans ses intentions. Après la déclaration à chaud de dimanche (27 juin 2021) selon laquelle, il irait siéger, car c’est à lui, et à lui seul, qu’appartient la décision d’adapter sa carrière politique, la suite a mûri autrement…

Ainsi, au cours d’échanges ce jeudi matin (1er juillet 2021) avec quelques-uns de ses amis politiques, les éléments de langage sont les mêmes, à savoir, que ce serait une décision non seulement plausible, mais assez logique et cohérente.

Lettre de démission adressée au président sortant de l'Assemblée

Un des arguments avancés est qu’au regard de tout ce qu’a réalisé Alfred Marie-Jeanne, siéger en tant que "simple élu" et devoir assister, voire même participer en tant que doyen de l’Assemblée, à l’intronisation de la nouvelle équipe majoritaire, ce ne serait pas si bien que cela en représentation publique.

En tous cas, sa lettre de démission a été adressée mardi (29 juin 2021) à Claude Lise, président de l’Assemblée de Martinique encore en exercice, lequel l’a transmise dès le lendemain au préfet, selon la procédure législative applicable.

En principe, un autre élu de la liste du Gran Sanblé, devra donc être intégré à l’assemblée, ce pourrait être Marius Narcissot (conseiller territorial sortant).

Quant à Alfred Marie-Jeanne, rappelons que c’est là un épisode qui intervient après 50 ans de carrière d’élu politique, entre mandats de maire, conseiller général, conseiller régional, député et tout récemment président du conseil exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique.

Voilà de quoi avoir des souvenirs à raconter…        

La lettre de démission d'Alfred Marie-Jeanne

Monsieur le Président de l'Assemblée de Martinique,

Élu à l'issue des élections territoriales des 20 et 27 juin 2021, je vous informe que j'ai décidé de ne pas siéger au sein de la nouvelle Assemblée qui sera mise en place le 2 juillet 2021.

La présente lettre qui vaut démission de mon mandat de conseiller à l'Assemblée de Martinique, s'inscrit dans le cadre de la procédure dictée par les dispositions législatives en vigueur.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président de l'Assemblée, l'expression de mes sentiments distingués.

 

Fort-de-France, le mardi 29 juin 2021

Signé Alfred Marie-Jeanne