Foire à la salade verte au grand marché de Fort-de-France

consommation
Salade / foire / marché
Foire à la salade verte au grand marché de Fort-de-France ©Capture Facebook vidéo Thierry Coler

Après les melons, les pastèques et les giraumons en vrac, place à la salade verte. 5 tonnes de laitue en provenance de Sainte-Anne sont sur les étals du grand marché de Fort-de-France, jusqu’au 20 mars 2021.

La foire des produits locaux se poursuit au grand marché foyalais et c’est au tour de la salade verte. 5 tonnes de laitue en provenance des terres de Sainte-Anne sont sur les étals jusqu’au 20 mars 2021.

C’est une initiative ponctuelle de l’association "machann foyal" pour "promouvoir les produits du terroir".

Nous voulons redonner aux consommateurs le plaisir de redécouvrir les saveurs, les fruits, les légumes et de se réapproprier sa production.

Depuis 5 ans nous réitérons ce genre d’opération, afin de susciter des automatismes.

(Une marchande - membre de l’association)

Melons, pastèques et giraumons / marché
Melons, pastèques et giraumons en vrac sur le grand marché de Fort-de-France ©Capture Facebook vidéo Thierry Coler

Cette opération menée en collaboration avec les producteurs agricoles, offre également la possibilité aux consommateurs de "se fournir à des prix attractifs" selon l’organisation.

Acheter local et bien manger demeure notre credo. Dans la situation actuelle, le pôle économique a établi un cahier des charges, tenant compte des consignes sanitaires (...).

 

La responsabilité assure le succès des événements.

(Thierry Coler - responsable du service animation du pôle économique de la municipalité)

 

Bonne pour la santé

 

C’est donc la laitue qui prend le relais de la foire. Source de vitamines et de minéraux, la salade verte est composée d’eau à 95% et ne compte que 15Kcal/100g d'après les spécialistes de la nutrition.

Elle nous offre aussi une grande richesse en fibres, indispensable pour assurer un bon transit, détoxifier l’organisme, bien nourrir le microbiote (et empêcher la prolifération des bactéries pathogènes), ralentir la charge glycémique et amener rapidement à satiété.

(source : notretemps.com)