Les forêts de la Montagne Pelée et des pitons du Carbet labellisées "Forêt d’Exception" de Martinique

nature
Forêt
Le versant nord-ouest de la montagne Pelée (Martinique). ©ONF
À compter de ce jeudi (4 juillet 2019), la forêt de la Montagne Pelée et celle des Pitons du Carbet, seront labellisées "Forêt d’Exception" de Martinique.


 
Ce label distingue l’excellence de la gestion de ces espaces tropicaux humides, reconnues pour leur patrimoine unique en termes d’histoire, de paysages et de biodiversité une première en Outre-mer, et c’est le 13e trophée attribué à l’échelle nationale.

Ce projet de labellisation initié en 2012, est enfin devenu réalité. Deux espaces intégrés dans le massif des pitons du Carbet d’une étendue de 6983 hectares, lesquels procurent à eux seuls, 70 % des ressources en eau potable de l’île.
Forêt
La forêt du coeur Bouliki à Saint-Joseph (Martinique). ©ONF
Faire connaitre et mettre en valeur la biodiversité et les ressources naturelles de ces forêts, c’est l’objectif premier des acteurs. Mais il s’agit aussi de structurer et d’améliorer l’accueil de tous les publics pour faire de ces espaces tropicaux humides, un levier du développement du tourisme vert en Martinique, d’où la nécessité de préserver les lieux, explique Hélène Legrand, chef du projet "Forêt d’Exception".

Hélène Legrand

Ce label est attribué pour une période renouvelable de cinq ans, par un comité national d’orientation composé d’experts qualifiés en aménagement du territoire, en environnement, en culture et tourisme, mais aussi de représentants des Ministères de l’agriculture et de la transition écologique et solidaire.

Près de vingt actions sont programmées jusqu’en 2023 à la faveur de cette labellisation, dont le réaménagement de l’aire d’accueil de l’Alma par exemple, où un sentier d’interprétation sous forme de conte illustré a été mis en place.