Fort-de-France : la vie culturelle reprend doucement son cours

musique
SERMAC
Reprise des activités du SERMAC (15 juin 2020) ©D. B et Martinique la 1ere
Les activités culturelles ont repris au SERMAC (Service municipal d'action culturelle de Fort-de-France) et dans les centres périphériques des quartiers de Chateauboeuf, Trénelle, Crozanville, Sainte Thérèse, Redoute, Dillon et Coridon. Les stagiaires ont retrouvé leurs ateliers de perfectionnement.
Avec la phase 2 du déconfinement, les services culturels ont relancé l'enseignement et la transmission des arts et de la culture. 
Les ateliers placés sur deux sites, parc culturel Aimé Césaire et à l’espace Camille Darsières, retrouvent leurs activités dans le respect des consignes sanitaires liées au Covid-19. 

Les centres culturels périphériques dans les quartiers de Chateauboeuf, Trénelle, Crozanville, Sainte THérèse, Redoute, Dillon et Coridon ont repensé leur activité pour mettre la culture à la portée de tous. 
L'organisation des activités a été totalement revue.

(Voir vidéo Lucette Lorne, directrice adjointe du SERMAC)
Le département danse-percussions (traditions populaires, fit bélé,bélé, danses de salon, percussions latines) et de Steel-pan accueille les stagiaires depuis le mardi 16 juin 2020.

Au département musique, situé au Parc Aimé Césaire, bâtiment Barel Coppet, les cours (guitare, pianos, éveil musical, de solfège...) sont dispensés, à l’exception des chants et saxophone en raison de leur spécificité technique.

(Re)voir le reportage de Delphine Bez et de Olivier Nicolas dit Duclos sur la reprise des activités.
À l’espace Camille Darsières, les ateliers (dessin, peinture, poterie, céramique, sculpture ponce et calebasse, confection de masques artistiques) sont ouverts pour le bonheur des plasticiens et des créateurs. Les élèves pratiquant la création numérique peuvent à nouveau s’adonner à leur activité.

Deux ateliers se démarquent, l’atelier Photo met l’accent sur l'extérieur en travaillant par petit groupe tandis que son homologue théâtre s’offre la scène municipal pour déclamer textes et improvisations.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live