3 sites culturels bloqués à Fort-de-France par le syndicat CGTM-SOEM

culture fort-de-france
CGTM-SOEM / SERMAC
Des agents municipaux affiliés àla CGTM-SOEM bloquent les accès du SERMAC et de l'Espace Camille Darsière (9 mars 2021). ©DR

Le SERMAC, l’Espace Camille Darsière et la Régie Scénique de Sainte-Thérèse sont bloqués par des militants de la CGTM-SOEM qui dénoncent "l’agression successive de 9 agents en charge de la surveillance et de la sécurité de plusieurs sites" par une professeure de danse.

Les activités sont suspendues au SERMAC, à l’Espace Camille Darsière et à la Régie Scénique de Fort-de-France, à cause du blocage de ces lieux, suite à un préavis de grève dénonçant "l’agression successive de 9 agents en charge de la surveillance et de la sécurité de plusieurs sites" selon un communiqué de la CGTM-SOEM daté de ce mardi 9 mars 2021.

D’après le syndicat, les agents municipaux concernés "ont tous transmis à l’édilité, des rapports circonstanciés sur les faits dont ils sont victimes".

Tous victimes de la même personne qui refuse impunément de respecter les règles de circulation et d’occupation des sites culturels susmentionnés (…).

 

La CGTM-SOEM dénonce le mépris vis à vis des agents victimes qui sont quotidiennement querellés toujours par la même personne, qui ne se prive pas de déclarer qu’elle jouit du statut d’intouchable.

(Daniel Gromat, secrétaire général de la CGTM-SOEM)

CGTM-SOEM / espace Camille Darsière
Des agents de la CGTM-SOEM mobilisés devant l'Espace Camille Darsière (9 mars 2021). ©DR

La centrale syndicale souhaite trouver une solution avec le maire de Fort-de-France, Didier Laguerre. En attendant, les 3 sites resteront "cadenassés" prévient la CGTM-SOEM.