martinique
info locale

Les conséquences économiques des blocages des chauffeurs de bus de la CFTU

social fort-de-france
Conflit CFTU
Une autre entrée de l'hydrobase du grand port maritime de Martinique bloquée ©Martinique la 1 ère
Ce jeudi 26 décembre 2019, cinq bus Mozaik ont été brûlés devant l'hydrobase du grand port maritime et à Dillon. Aucune rotation de carburant à la raffinerie la SARA ni activité au grand port maritime de Martinique. La distribution d'eau potable est fragilisée. Les négociations sont au point mort.
Les négociations entre les chauffeurs de bus de la CFTU et Martinique Transports sont au point mort. Ce matin, le réveil des martiniquais a été douloureux.
Pas de bus pour les usagers de l'agglomération de la CACEM (la communauté d'agglomération du Centre de la Martinique), cinq bus du réseau Mozaik ont été brûlé vers 3 h 30 ce matin :trois devant l'hydrobase, l'un des terminaux du grand port maritime et deux autres devant le parking d'un sous-traitant de Mozaik à Dillon. 

Une enquête de police est en cours pour déterminer les causes exactes de ces incendies.

A cela s'ajoute un bus qui bloque l'entrée du port maritime au niveau de la Pointe des Grives à Fort-de-France et un autre devant un autre accès de l'hydrobase. En conséquence, l'activité du grand port maritime est réduite à néant aujourd'hui. Pas d'import ni d'export de marchandises périssables ou pas. 
Conflit CFTU
Une autre entrée de l'hydrobase du grand port maritime de Martinique bloquée ©Martinique la 1 ère

 
 Le pare-brise d'un bus Mozaik saccagé quartier Bois Carré au Lamentin (photo Martinique la 1ère Cécile Marre 26.12.2019) 
Un bus saccagé dans le quartier de Bois Carré au Lamentin
Un bus saccagé dans le quartier de Bois Carré au Lamentin (261219) ©Martinique 1ère Cécile Marre
Deux bus Mozaik brûlés ce matin (26/12:2019) à Dillon
Bus brûlés à Dillon
Deux bus Mozaik brûlés à Dillon ©Martinique la 1ère
Trois bus Mozaik brûlés ce matin devant le grand port Maritime (photo Martinique la 1 ère 26/12/2019)
Trois bus incendiés ce matin à Fort-de-France
Trois bus Mozaik incendiés tôt ce matin devant l'hydrobase (Fort-de-France) ©Martinique la 1 ère photo Brigitte Brault

Depuis ce matin, deux bus bloquent l'entrée de la SARA (Société anonyme de la raffinerie des Antilles). En temps normal, 70 rotations sont effectuées chaque jour. Aujourd'hui, aucun camion n'a pu s'approvisionner. 
Photo Martinique la 1 ère (26/12/2019)
Conflit CFTU SARA
L'entrée de la Sara (société anonyme de la raffinerie des Antilles) bloquée par deux bus ©Martinique la 1 ère

De son côté ODYSSI (structure chargée d’appliquer sur les communes de Fort de France, Schoelcher, Lamentin et St Joseph, la politique de gestion de l'eau et de l'assainissement de l'eau en Martinique) informe ses abonnés dans un communiqué reçu ce 26 décembre 2019 que certaines perturbations sont à prévoir sur la distribution en eau potable (cf encadré) du fait des difficultés d'approvisionnement en carburant. 


 Dans un communiqué reçu ce 26 décembre 2019 à Odyssi "informe ses abonnés du Lamentin et de St Joseph qu’en raison de difficultés d approvisionnement en carburant dues à la grève de la CFTU, la SME nous informe que son usine de Rivière Blanche fonctionnera en mode dégradé. 

Aussi, des perturbations sont à prévoir , le jeudi 26 /12 et le vendredi 27/12, sur la distribution de l 'eau potable dans les quartiers suivants :
- Acajou
- Gondeau
- Acajou prolongé 
- Les mangles
- Californie
- Jambette 

- Rabuchon
- Bourg de St Joseph
- Choco
- Rivière l or
- Salubre
- Bois du parc 
- Morne basset
- Durand 
- Hotel des plaisirs 


 
Publicité