Hôtel de police : la préparation des cartons pour un transfert le 1er juin 2021

sécurité fort-de-france
Hôtel de police
Le nouvel hôtel de police de Fort-de-France. ©K. Sivatte

C’est sans doute l’un des bâtiments les plus attendus de Fort-de-France. Dès le 1er juin prochain, le début du transfert des unités des forces de police est annoncé entre la rue Sévère et le boulevard du général de Gaulle.

Quasiment cinq ans après la pose de la première pierre, le nouvel hôtel de police du chef-lieu sera enfin opérationnel. Un équipement attendu voire espéré par les corps de police de Martinique pour faire passer l’institution dans une forme de modernisme. 

Le 30 septembre 2016, c’est le ministre de l’Intérieur de l’époque, Bernard Cazeneuve qui avait posé devant les caméras et les représentants des corps constitués, la première brique de cette bâtisse conçue en "L" face à l’Atrium avec une entrée du public côté boulevard. 

Le chantier a pris beaucoup de retard puisque sa livraison avait été annoncée pour septembre 2018. Les locaux de la rue Sévère, qui datent d’une soixantaine d’années, verront s’en aller petit à petit les unités tout au long du second semestre 2021.

 

Police
Pose de la 1ère pierre de l'hôtel de police de Fort-de-France en présence du ministre Bernard Cazeneuve (30 septembre 2016). ©Martinique la 1ère

 

Dès la semaine prochaine, c’est la DDSP, direction départementale de la sécurité publique, qui prendra ses quartiers au boulevard de Gaulle. 

Courant second semestre, les autres unités de la police déménageront pour s’installer dans le nouvel équipement.

Un bâtiment qui devrait améliorer conditions de travail et d’accueil 

 

La conception de l’édifice devrait améliorer considérablement les conditions de travail des forces de police. En matière d’aménagement, l’équipement, qui s’étend sur près de 4 500 m2, répond aux normes parasismiques et environnementales. Sur le plan technique, son architecture devrait, entre autres fonctionnalités, permettre un meilleur accueil des mineurs, faire en sorte que témoins ou victimes ne croisent pas des prévenus grâce à des entrées différentes. 

Près de 450 fonctionnaires devraient s’installer dans cet hôtel de police avec notamment le commissariat, les services de police judiciaire, le renseignement intérieur ou encore la police scientifique pour ne citer que ces unités.  

Selon les prévisions, entre transfert des cartons et aménagement technique, le commissariat de police devrait être opérationnel dès le 10 juin prochain. Cette installation devrait préfigurer un nouveau départ pour le corps de la police nationale en Martinique. Reste à savoir si les effectifs supplémentaires réclamés çà et là seront affectés sur le territoire pour faire face aux problèmes de sécurité. 

Inauguration après les élections territoriales ?

 

Cet outil promis depuis la fin des années 90 est à deux doigts de vivre ses premières heures opérationnelles, une vingtaine d’années entre promesse et réalisation.

Et pour l’inauguration de cet hôtel de police de Fort-de-France, il y a dans les tuyaux la visite d’un ministre du gouvernement du Premier ministre Jean Castex. Un pool y travaille pour un événement qui ne pourra se tenir qu’après le 27 juin (après les élections territoriales) selon toute vraisemblance.