L'anse Mirette à Fort-de-France, porte désormais le nom d'une grande dame de 94 ans

hommage fort-de-france
La famille Emmanuel Émile
Le maire de Fort-de-France et ses adjoints, entourent Mirette Emmanuel Émile et sa famille. ©RS

Bel hommage ce mardi matin (23 mars 2021) à une grande dame de 94 ans ! Mirette Emmanuel Émile, l’une des premières habitantes du quartier pointe de la vierge à Fort-de-France, honorée de son vivant. Désormais, son nom est apposé à l’entrée du quartier : l’anse Mirette.

L’anse Mirette est baptisée en présence de nombreuses personnalités de la ville de Fort-de-France et de la famille de Mirette Emmanuel Émile, 94 ans, toujours très alerte.

Mirette Emmanuel Émile
Mirette Emmanuel Émile apprécie l'hommage. ©Rs

Mirette Emmanuel Émile vit encore dans sa maison perchée juste au-dessus  de l’anse qui porte désormais son nom, "anse Mirette" à la pointe de la vierge à Fort-de-France. Elle figure parmi les premiers habitants du quartier.

Originaire du sud de la Martinique, mariée à un marin pêcheur, Mirette et la famille Emmanuel Émile s’installent dans les années 60 dans ce quartier modeste du bord de mer de Fort de France.

Mère de 9 enfants, Mirette Emmanuel Émile, femme courage et battante, porte à bout de bras son foyer et devient une personnalité du quartier de la pointe la vierge.

Bernard Domergue à l’initiative entre autres, de cet hommage en parle avec beaucoup d’émotion. Pour celui qui a aussi été le précurseur des activités nautiques au quartier Pointe La vierge, Mirette Emmanuel Émile incarne vraiment l’âme du quartier tel qu’il était à ses débuts.

Pointe de la vierge
Pointe de la vierge à Fort-de-France. ©Rs

Dans ce quartier d’habitat spontané, la grande dame vendait du poisson, cousait à ses heures perdues pour nourrir ses enfants. Les travaux de désenclavement du quartier l’ont plongé dans la modernité.

Dans les années 70, la route de la pointe la vierge longeait le littoral jusqu’au centre nautique. Marcher sur les galets, longer la côte à marée basse pour rejoindre Texaco, les marinades de Totoblo, la pêche aux lambis, autant de souvenirs que partage l’aînée du quartier, comme une transmission aux jeunes générations.

Mirette Emmanuel Émile
Madame Mirette Emmanuel Émile, 94 ans. ©Audrey Govindin

Mirette Emmanuel Émile a connu la construction des lycées Bellevue et Technique. Comme la famille Emmanuel Émile, d’autres noms ont aussi porté le flambeau de ce quartier : Midelton, Boulanger, Mirbot, Edmond, Blanchard...

Aujourd’hui à 94 ans, bon pied bon œil, Mirette Emmanuel Émile, fait la grande fierté de ses enfants, 6 d’entre eux étaient présents ce matin lors de la dénomination de l’anse Mirette, dont son ainée Dolor, première femme juge de la Martinique et son dernier fils Jean Emmanuel Émile connu dans le milieu médiatique. 

Jean-Emmanuel-Émile
Jean-Emmanuel-Émile, une figure des médias en Martinique.