L’identité de la ville de Fort-de-France et de son maire usurpée sur internet

société fort-de-france
Usurpation identité
©Mairie FDF/Remove
De faux comptes Facebook, Twitter et Instagram créés au nom de ville et de son maire s’affichent sur la toile en ce moment. Didier Laguerre invite les internautes à la vigilance et à signaler ces "pratiques frauduleuses".

De faux comptes Facebook, Twitter et Instagram ont été créés au nom de la ville de Fort-de-France et de son premier magistrat, Didier Laguerre, "utilisant son image et usurpant son identité, afin d’entrer en contact avec des administrés.ées".

Le maire foyalais met en garde les internautes contre toute demande ou communication de coordonnées confidentielles, via le net. Il rappelle qu’"aucun financement ou accompagnement n’est négocié en ligne", la municipalité qui se réserve donc le droit de porter plainte. 

Le maire dénonce fermement ces pratiques frauduleuses, de nature à causer un préjudice aux internautes.

Il les invite à signaler ces pratiques sur les réseaux sociaux concernés et à ne jamais communiquer leurs coordonnées, notamment bancaires.

(Municipalité de Fort-de-France)

 

Adresses des comptes officiels de la ville :

Fort-de-France / comptes internet
Adresses des comptes officiels de la municipalité foyalaise. ©Ville de Fort-de-France

L’article 226-4-1 du Code pénal réprime le délit d’usurpation d’identité en sanctionnant d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende "le fait d’usurper l’identité d’un tiers ou de faire usage d’une ou plusieurs données de toute nature permettant de l’identifier en vue de troubler sa tranquillité ou celle d’autrui, ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération".

Quelques conseils pour se protéger des usurpations d'identité sur internet :

 

  • Soyez vigilant lorsque vous saisissez des données personnelles sur internet ou quand vous recevez des messages vous demandant de fournir ou de mettre à jour des données personnelles ; 
  • Ne répondez pas aux courriels suspects et détruisez-les immédiatement ; 
  • Ne communiquez pas de données confidentielles (numéro de carte bancaire, mot de passe, etc.) en cliquant sur un lien envoyé par courrier électronique : rendez-vous sur le site concerné (banque, administration, etc.) à partir de sa page d'accueil officielle ; 
  • Assurez-vous, quand vous consultez ou saisissez des informations confidentielles (sites bancaires, etc.), de l'activation du chiffrement des données : l'adresse du site doit commencer par "https" (et non http) et le navigateur doit afficher un petit cadenas à côté de cette adresse ; (A noter que dans la langue française, on ne parle pas de "cryptage" mais de "chiffrement").
  • Choisissez un mot de passe fiable suffisamment long (au moins plus de 8 caractères), mélangeant chiffres, lettres en majuscules, lettres en minuscules et caractères spéciaux.

(Source : cnil.fr)