La populaire Suzette Dufond, à l'origine de la brigade féminine de la police à Fort-de-France, s'en est allée

décès fort-de-france
Suzette Dufond
La tenue kaki de Suzette Dufond et ses bottes en cuir, ont marqué bien des Martiniquais. ©Collection privée
La tenue kaki et les bottes en cuir de Suzette Dufond, ont marqué bien des Martiniquais. De sa rigueur et sa popularité est née une chanson de Maurice Alcindor :"Sizèt la reine des contractuelles – épi Sizèt pa ni pasé lanmen". Elle vient de disparaitre dans sa 97e année.

Suzette Dufond est née à Rivière-Pilote d’un père commerçant et d’une mère couturière. 4e d’une fratrie de 5 filles, "elle est le garçon manqué", témoignent ses proches.

Dotée d’un très fort caractère, aucun métier dit masculin ne la rebute. "C’est d’ailleurs une carrière d’auxiliaire de Police qu’elle embrasse au début des années 60 à Paris. D’abord dans la police nationale puis à la police municipale de Paris dans le 16e arrondissement", raconte l'une de ses proches.

Suzette Dufond
Da sa rigueur et sa popularité est née une chanson de Maurice Alcindor : "Sizèt la reine des Contractuelles – épi Sizèt pa ni pasé lanmen". ©Collection privée

Après une dizaine d’années d'expérience en France, elle revient dans son île natale. Elle est embauchée à la police municipale de Fort-de-France. Suzette Dufond est à l’origine de la création de la brigade féminine, qu’elle dirige avec passion et fermeté. "Elle contribue aussi à la mise en place du stationnement payant dans le centre-ville et de la sécurité des enfants à la sortie des écoles", confirme avec fierté sa famille.

Sa tenue de couleur kaki et ses bottes en cuir ont marqué bien des Martiniquais. De sa rigueur et sa popularité est née une chanson de feu le fantaisiste Maurice Alcindor : "Sizèt la reine des Contractuelles – épi Sizèt pa ni pasé lanmen"...

Elle prend sa retraite en 1990 "et jusqu’à la fin, refusera, la sédentarité, se baladant encore dans les rues de Fort-de-France."

Suzette Dufond
La tenue kaki et les bottes en cuir de Suzette Dufond. ©Collection privée

Elle laisse dans la peine son fils Ruben, sa fille Sandra, sa sœur Andrée, son cousin Guy Dufond et ses nombreux neveux et nièces.

Suzette Dufond, "Siyait" comme ses proches la surnommaient, s’est éteinte dans la soirée du mercredi 6 Juillet 2022. Elle aurait fêté ses 97 ans le 27 Octobre prochain.

Ses obsèques auront lieu lundi 11 Juillet 2022 au temple adventiste Ephèse route de Balata et son inhumation au cimetière du Morne-Rouge.